Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Naturopathie
Hygiène de vie de la femme enceinte : les preniers soin du bébé

Les premiers soins du bébé :

L’enfant naît à terme aux alentours de la 39ème semaine de grossesse :

- Avant 37 semaines, il est prématuré

- Entre 37 et 39 semaines ; il est préterme

- Après 42 semaines, il est posterme

 

L’enfant prématuré :

L’enfant prématuré à un risque de mortalité plus élevé, il est plus petit et immature sur le plan respiratoire.

Il souffre d’acidose (ne fixe pas suffisamment l’oxygène) ce qui fatigue les reins.

Le glucose ne s’oxyde pas et se transforme en acide lactique, le PH diminue, l’enfant est en danger.

Sa température basse et son manque d’hydratation demandent à ce qu’il soit mis en couveuse et le de la présence et l’odeur de sa mère importante.

Il n’a pas de réserve graisseuse et l’estomac trop petit.

Ses fonctions digestives sont faibles, les risques d’infections et d’hémorragie crânienne sont forts

Le prématuré n’a pas de glandes sudoripares, pas de réflexe pavlovien de la marche ni de réflexe de succion.

L’enfant peut rattraper son retard en 1 an

 

L’enfant préterme :

Le préterme a peu de risque pour le bébé.

Il est plus petit que le terme, n’as pas de réserve graisseuse, son cerveau est moins myélinisé mais ucun risque respiratoire.

 

L’enfant posterme :

L’enfant posterme à un retard de 15 jours voire 1 mois.

Il maigrit dans l’utérus : si  l’enfant n’est pas en souffrance, le laisser décider du moment de sa naissance, s’il est en souffrance, laisser le corps médical intervenir.

 

Dès la naissance :

Baigner le bébé dans de l’eau sans additif puis le masser avec le vernix qu’il y a sur sa peau : ses propriétés nourrissantes et antioxydantes forment une barrière naturelle imperméable et permet de maintenir une certaine acidité sur la peau.

Les « tache de vin » peuvent être atténuées avec des compresses imprégnées de pollen dilué dans de l’eau régulièrement pendant une année.

L’enfant peut avoir les seins gonflés et des petits boutons dus aux glandes sébacées gorgées de sébum.

Le cordon ombilical se dessèche, s’il est un peu gonflé, saupoudrer un peu d’agile blanche pour absorber l’humidité ou bien mettre une goute du lait de la mère dessus.

Le scrotum du petit garçon est gonflé, la vulve de la  petite fille est aussi avec des sécrétions roses ou laiteuses.

Les premières selles sont vertes (dû au méconium) puis jaunes dorées.

- En cas de constipation :

  • Agir sur le péristaltisme avec des massages, des plantes laxatives ou une petite cuillère de jus de pruneaux ou de figues
  • Déclencher un réflexe de défécation en appuyant légèrement sur le rectum avec un thermomètre
  • Faire un petit lavement
  • Faire de petits massages doux du ventre du bébé

 

- En cas de diarrhée :

  • Eau de riz, jus de carottes cuite, eau argileuse, myrtilles
  • Pour l’enfant né par césarienne, mettre le doigt dans le vagin de la maman puis dans la bouche du bébé afin qu’il réensemence sa flore intestinale
  • Probiotiques : Securil (yalacta) ou Kphilus

 

- Croûtes de lait : mettre de l’argile dessus (voire le système digestif -> probiotiques)

 

-Régurgitations : lait mal adapté, déséquilibre au niveau des barrières digestives, voir un ostéopathe 

 

- Eczéma : carence en acides gras, intolérance au lait, souvent héréditaire, facteur psychologique (peur de l’abandon)

=> Savon surgras, huile d’onagre, probiotiques, oméga 3, vitamine D

 

Les besoins de l’enfant entre 0 et 6 mois :

Le petit enfant a besoin de la présence de la mère et du père, de repos et de calme

L’allaitement maternel est souhaitable et une alimentation adaptée indispensable.

Il a aussi besoin de contacts physique et de stimulation.

Les bains et les massages lui sont particulièrement adaptés.

 

Référence pour l’alimentation du nourrisson pendant les premiers mois de la vie (OMS) :

- Allaitement maternel exclusif pendant les 6 premiers mois.

- Poursuite de l’allaitement jusqu’à 2 ans en fonction du souhait des mères

 

L’allaitement maternel :

Les jeunes mamans manquent souvent de conseils et d’encouragements qui les rend anxieuses et finissent par manquer de conviction pour allaiter.                                             

Une association « hôpital ami des bébés » aide et soutient les mamans dans leur apprentissage de l’allaitement.

   

Les avantages de l’allaitement maternel :

Des enfants plus résistants.

- Dispositifs immunologiques :

  • Immunoglobulines IgA, IgG, IgM.
  • Lymphocytes B et T
  • Nucléotides

 

- Dispositifs non immunologiques :

  • Lactoferrine
  • Lactopéroxydase.
  • Lysozyme, enzymes (lipases)

 

- Dispositif biologique :

  • Taux élevé de lactose
  • Concentration protéique faible
  • Basse teneur en phosphore

 

Autres avantages :

- Une protection contre les allergies

- Une adaptation automatique aux besoins

- La création de liens affectifs entre la mère et son nourrisson

- Lait stérile, sain, tiède, pur et disponible

- Renforcement des contractions utérines

- Diminue le risque d’hémorragies post accouchement

- Réduit de 30 % le risque de cancer du sein et de 25 % le risque de cancer des ovaires.

 

Guide pratique de la tétée :

L’allaitement se fait dans l’heure qui suit la naissance puis les tétées sont rythmées par les besoins du nourrisson (5 à 7 par jour).

La durée de la tétée ne doit pas durer plus de 10 mn sur un sein.

Mettre le bébé au sein (bouche à hauteur du mamelon) dans une position confortable le dos soutenu.

Ne pas donner de tétine ou de biberon : plus facile pour l’enfant, il risquerait de se désintéresser du sein.

 

Les troubles de l’allaitement :

- Engorgement : masser le sein sous une douche tiède de plus en plus chaude.

- Douleurs dorsales

- Abcès, lymphangite et mastite, fissures, gerçures, crevas 

Naturopathie :

  • Souvent dû à une mauvaise position du bébé
  • Compresses d’eau avec une infusion très chaude de gingembre frais pendant 5 min. Faire plusieurs fois
  • Feuille de choux écrasée à poser sur le sein
  • Bien sécher les seins après la tétée à l’air ou au sèche-cheveux)
  • Mettre une goutte de vitamine D
  • Argile blanche

Le sevrage :

Période de transition délicate avec introduction de nouveaux aliments :

- Adaptation des sucs digestifs

- Familiarisation avec des goûts, des saveurs et des textures différentes

- Éviter les perturbations psychologiques

 

Ordre d’entrée des aliments dans la vie de bébé :

- Biberon avec eau, jus de fruits et de légumes frais

- Fruits frais en compote crue ou cuite

- Légumes en soupes

- Céréales sous forme de crèmes ou de bouillies

- Œufs à partir de 6 mois (jaune uniquement)

- Fromage blanc, yaourts

- Purée d’amande, tamari, huile végétale biologique

 

Dès 1 an, l’enfant commence à mastiquer et peut avoir une alimentation équilibrée sans lait.

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog