Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Naturopathie
Hygiène de vie de la femme enceinte : la cure de revitalisation

La femme enceinte a besoin d’être dans un environnement calme et bienveillant afin de favoriser son équilibre hormonal pour un développement harmonieux de son enfant.

La cure de revitalisation pour la femme enceinte sert à instaurer une meilleure hygiène de vie et à apporter de l’énergie en privilégiant le repos.

 

L’équilibre hormonal :

L’équilibre hormonal de la mère est déterminant pour le développement harmonieux des glandes de l’enfant.

- Préserver la mère d’une hyperthyroïdie :

  • Calme
  • Sommeil et sieste
  • Repos et relaxation
  • Grand air
  • Alimentation hypo toxique
  • Gymnastique du cou
  • Respiration diaphragmatique
  • Élixirs floraux (de courgette)

La cure de revitalisation :

- Recharger le système nerveux

- Retrouver l’environnement idéal

- Vivre le plus possible au contact de la nature

- Adopter une alimentation biologique humaine

- Supprimer les faux aliments : thé, café, chocolat, alcool, tabac

 

Utiliser au minimum les aliments de tolérance :

- Les amidons (digestion lente, fermentation)

- Viande rouge biologique et sans antibiotique

- Pas de gros poissons et pas plus d’une fois par semaine

- Les produits industriels

- Préférer les cuissons lentes

 

Apporter vitamines et minéraux :

- les algues de l’Atlantique (laitue de mer, nori, haricots de mer, dulse…)

- Les coquillages

- L’acérola

- Les fruits et légumes crus (ou jus de légumes)

- Les graines germées et la papaye verte

- Le miel et les fruits secs

- La spiruline et le pollen

- Les avocats et les oléagineux

- Le sérum de quinton

- Un composé cuivre, or, argent (en cas de fatigue)

- La poudre de prèle et d’ortie (silicium)

- Les huiles végétales

Maintenir une activité physique :

Si le médecin donne le feu vert faire un exercice aérobique (avec modération), de la musculation ou un autre type d’activité physique dans le cadre d’un programme d’entraînement régulier.

L’activité physique pratiquée avant la grossesse peut souvent être continuée avec ou sans ajustements.

Sinon, il est toujours temps en commençant lentement par une courte activité cardiorespiratoire qui fera augmenter le rythme cardiaque pendant 5 à 10 minutes.

Par la suite, faire des exercices qui visent le développement de la musculation et la flexibilité.

Il est recommandé d’augmenter graduellement la durée de l’activité cardiorespiratoire jusqu’à 30 minutes (de 1 à 4 fois par semaine) et de compléter avec des exercices de musculation et de flexibilité (de 1 à 3 fois par semaine).

 

Autres activités :

- La marche

- La natation

- La gymnastique douce

- La danse

- Le yoga

 

Caféine et grossesse :

Le risque de décès in utero est doublé pour les femmes qui boivent 4 à 7 tasses de café par jour.

La caféine entraîne :

- Une hypoxie fœtale : diminution de l’oxygénation du foetus

- Des tachycardies et autres arythmies : rythme cardiaque plus rapide que la normale ou irrégulier

- Des crises d’épilepsie : décharges d'influx nerveux anormaux dans le cerveau

- Une fatigue du foie

Jamais de café 3 jours avant l’accouchement !!

 

Tabac et grossesse :

Le tabac diminue le taux de fertilité chez l’homme et la femme et provoque une ménopause précoce chez la femme.

Avec la pilule, il augmente les risques cardiovasculaires.

Le tabac augmente le risque de grossesse extra-utérine, de fausses couches (x3), et de naissances prématurées (x2).

Il entraine un poids de naissance insuffisant (-300g) et une diminution des défenses immunitaires ainsi  que des risques de complications à l’accouchement (x4) et de mort subite du nourrisson.

Le tabac provoque aussi des risques d’infections respiratoires et de l’asthme.

 

Alcool et grossesse :

L’alcool pendant la grossesse est la 1ére cause de handicap mental chez l’enfant.

Il déstabilise la flore intestinale, donc l’enfant aura un système immunitaire faible.

Une consommation quotidienne, même très faible, ou des ivresses épisodiques peuvent entraîner :

- Une atteinte du système nerveux et du cerveau

- des retards de croissance

- Un accouchement prématuré

- Des troubles psychiques

- Des troubles d’apprentissage et de mémorisation

- Des troubles de l’attention

- Un syndrome d’alcoolisation fœtal :

  • Anomalies faciales
  • Retard de croissance
  • Malformations de la boîte crânienne et de l’encéphale
  • Troubles nerveux (retard de développement, déficit intellectuel, hyperactivité)

Les pollutions électromagnétiques :

Le champ électromagnétique est une énergie à la fois électrique et magnétique qui se déplace sous forme d’ondes.

La plus forte source d’exposition provient du wifi et du four à micro-ondes mais aussi du téléphone sans fil et du mobile.

C’’est à la maison que l’exposition est la plus importante…

Il est conseiller d’éteindre la télévision, les ordinateurs, les portables...

Attention aux casques sans fil que l’on branche sur le poste de télévision ou encore aux manettes de jeu utilisant la technologie Bluetooth.

Pas d’appareils électriques dans la chambre (radioréveil) et attention au babyphone.

Il est conseiller de s’éloigner si possible des antennes et lignes à haute tension.

 

Les pollutions chimiques :

La pollution chimiques sont dangereuses pour la santé de la femme, la fertilité de l'homme et aussi pour le fœtus.

Manger des légumes contenant des pesticides, ingérer du Bisphénol A présent dans les emballages en plastique ou encore inspirer des COV (composé organiques volatils) se trouvant dans l'atmosphère sont particulièrement déconseiller aux femmes enceintes.

Ne pas utiliser de pesticides dans le jardin ou la maison.

Attention aux produits d’entretien (utiliser de préférence du vinaigre, citron, bicarbonate, savon noir).

Aérer régulièrement les pièces de vie, la pollution est souvent intérieure.

Éviter les moquettes qui sont des nids à microbes et nécessite des produits chimiques pour les nettoyer.

Utiliser des cosmétiques biologiques ou préférer des huiles végétales (argan, onagre)

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog