Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Naturopathie
Hygiène de vie de la femme enceinte : l’infertilité et la stérilité

De nos jours, les couples ayant des prblémes d'infertilité ou de stérilité sont nombreux.

Un couple sur 7 a des problèmes d’infertilité.

 

Les causes psychiques :

La femme est bien souvent prisonnière d’un manque d’information du vécu des femmes de sa ligné (mémoire cellulaire) qui peuvent être la cause de peur de la maternité ou d’avortement.

Nous ne savons plus comment notre corps fonctionne, comment les étapes essentielles de la vie de nos mères se sont passées à cause du tabou, des peurs et d’un manque de communication.

Faute de connaitre tout cela, le corps exprime ses malaises.

 

L’énergie sexuelle est une énergie puissante qui permet de donner confiance et doit circuler.

Le manque de circulation de cette énergie est cause de pathologies gynécologiques.

Les femmes (et les hommes aussi) n’ont pas appris à s’approprier cette énergie et souffrent aussi d’un manque d’éducation sexuelle (autre qu’anatomique).

 

La femme prend très tôt (bien souvent tout le long de sa vie) des hormones (pilule, stérilet à hormones, traitement de la ménopause, stimulation ovarienne) qui déséquilibre son fonctionnement physiologique, le corps ne sait plus fonctionner normalement et les problèmes d’infertilités surviennent.

 

La probabilité d’avoir un enfant diminue de 25 % par cycle à l’âge de 25 ans, de 12 % à 35 ans, de 6 % à 40 ans et presque nulle à 45 ans.

 

Les causes physiologiques chez la femme :

- Les troubles de l’ovulation

- Une mauvaise perméabilité des trompes

- Anomalie de développement de l’endomètre

- Anomalie de la glaire cervicale

- L’endométriose

- Le distilbène : hormone donnée aux femmes enceintes qui a eu des conséquences sur leurs enfants et de leurs descendances :

  • Chez les filles :

- Des atteintes de l’appareil génital de la femme 

- Des malformations de l’appareil génital

- Accouchement prématuré, fausses couches

- Le cancer du vagin et du col de l’utérus

  • Chez les garçons :

- Des kystes de l’épididyme

- Les anomalies des testicules

- Le cancer des testicules

 

Naturopathie :

Endométriose : dû à un déficit du système immunitaire, foie fatigué, pesticides, molécules chimiques (plastiques).

Souvent traiter par des hormones en allopathie.

=> veiller à l’hygiène de vie et alimentaire, détox, gattilier et achillée, magnésium, lithium, oméga 3, surveiller les sources d’œstrogènes exogènes (viandes rouge, produits laitiers, soja, pesticides), anxiété, psychothérapie (réfléchir sur son histoire, environnement)

 

Problèmes de fertilité : vérifier l’état de l’intestin (l’utérus y est eu milieu).

Lorsque l’utérus est rempli de déchets, l’œuf ne s’implante pas ou mal, donc risques de fausse couche, d’enfants avec des fragilités et des faiblesses.

=> Faire cure de détoxination pendant 6 mois avant de faire un enfant (surtout s’il y a eu prise de pilule) afin d’avoir un utérus et un foie optimales

 

Les causes de stérilité chez l’homme :

- Le spermogramme :

  • Azoospermie : absence totale de spermatozoïde dans le sperme
  • Oligospermie : présence de spermatozoïdes en quantité anormalement faible < 30 millions/ml
  • Asthénospermie : faible mobilité des spermatozoïdes
  • Tératospermie : altérations sur la morphologie des spermatozoïdes

- Un traumatisme

- Des séquelles d’infections virales ou de MST

- L’alcool, le tabac, la chaleur

- Cryptorchidie (testicule non descendu), varicocèle (dilatation des veines du cordon spermatique situées dans les bourses testiculaires), maladies du foie ou du rein

- L’obturation des canaux (épididyme, canaux déférents ou éjaculateurs)

- La pollution électromagnétique, chimique

- Andropause précoce

 

Les nouveaux ennemis de la fertilité :

Les perturbateurs endocriniens (la pilule contraceptive en est le premier)

- Les plastiques (4-n-nonyphénol, bisphénol A, phtalates, PCB ... )

- Les pesticides

- Les phytoestrogènes (composés non stéroïdaux, produits naturellement par les plantes)

-  polluants organiques persistants (pop)

- Les œstrogènes exogènes (produites par l’organisme)

- La viande rouge et les produits laitiers

- Des problèmes de sommeil

- Le travail de nuit

 

Hygiène de vie de la femme enceinte : les cures avant une grossesse :

La cure de désintoxication

La cure de désintoxication se fait idéalement chez les deux futurs parents, 6 mois avant la grossesse et surtout pas pendant aux risques de nourrir le bébé de déchets.

Un enfant reçoit 50% du père et 50 % de la mère, une grossesse se fait à deux, il est important que l’homme prenne soin de son hygiène de vie lui aussi.

La cure de désintoxication améliore le terrain des deux parents afin que l’enfant bénéficie d’un environnement favorable.

La meilleure qualité du sperme et l’élimination des déchets de l’utérus favorise la fécondation et la nidification.

L’état du système immunitaire de la maman déterminera celui de l’enfant.

Chaque parent transmet ses forces et ses faiblesses et plus leur organisme sera sain, plus les chances d’avoir un bébé en bonne santé est grande.

 

En cas d’énergie vitale suffisante :

- Supprimer les surcharges en faisant un régime restrictif, une mono diète ou un jeûne.

- Se recharger à travers les éléments naturels, les arts, l’exercice physique.

- Privilégier le repos et le sommeil

- ouvrir les émonctoires :

  • Stimuler la peau par la chaleur, le soleil, les massages, l’exercice physique
  • Stimuler le foie par des plantes hépatique (pissenlit, artichaut, chardon marie, boldo, romarin…), des purges et des cataplasmes
  • Stimuler les reins (cure d’eau peu minéralisée, queues de cerises, verge d’or, reine-des-prés, chiendent, aubier de tilleul, pissenlit…)
  • Stimuler les poumons par des respirations diaphragmatiques

- Lavements vaginaux

- Bain dérivatifs

- Massage de l’abdomen

 

La cure de revitalisation

Son but est de redynamiser le milieu et de favoriser la fécondation

- Retour à une alimentation biologique humaine.

- Utiliser au minimum les aliments de tolérance.

- Combler les carences (minéraux, vitamines, enzymes...).

- Reprendre une activité physique.

- Satisfaire les besoins en énergie

 

Pour l’homme :

- Soleil

- Bain de siège

- Ginseng, maca

- Pollen

- Oignons

- Algues marines

- Fenugrec

- Eviter la chaleur

- Fruits et légumes frais et biologiques

- Pas d’alcool, de tabac

- Moins de viande rouge

- Zinc

 

Pour la femme :

- Soleil

- POP

- Coquillages

- Acides gras insaturés

- Vitamines B9, B6, B12, bétalaïnes (betterave rouge)

 

Pour les deux :

- Huile végétale (de lin entre autre), huile de krill, quo enzyme Q10, pollen, spiruline, quinton

- Ostéopathie, élixirs floraux, réflexologie, acuponcture

 

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog