Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Naturopathie
 Hygiène de vie de la femme enceinte : l’équilibre glandulaire

 

Dès le début de la grossesse, les hormones inondent le corps de la future maman avec des effets plus ou moins agréables pour elle mais toujours souhaitable pour le bébé.

 

- L’hormone gonadotrophine chorionique (HGC) : est produite par le placenta dès la fécondation et agit sur le corps jaune pour fabriquer la progestérone

Elle permet l’implantation et le développement de l’œuf.

Elle est l’hormone qui est dosée dans le sang ou les urines lors de la suspicion d'une grossesse.

 

- La progestérone : son taux est multiplié par 1000 au cours de la grossesse.

Elle aide à l’implantation de l’embryon, soutient et épaissit la paroi de l’utérus (endomètre).

Produite par le corps jaune au début de la grossesse, elle est entièrement émise par le placenta dès la 12e semaine.

La progestérone décontracte les muscles lisses, sont effet relaxant sur les vaisseaux sanguins peut provoquer des varices (s’allonger les jambes en l’air afin de  favoriser le retour veineux)

Elle procure aussi un effet de plénitude et d’épanouissement

 

- Les œstrogènes : Vers le 10ème jour après la fécondation, l’ovaire ne produit plus d’œstrogènes, le placenta prend le relais.

Les œstrogènes préparent l’utérus à accueillir l’embryon en modifiant et assouplissant les tissus.

Ils affinent la peau (des vergetures peuvent apparaitre), stimule le développement des seins et augmente le volume sanguin.

Les œstrogènes sont aussi responsables des changements de la pigmentation de la peau (masque de grossesse) et d’œdèmes en stimulant l’hydratation de la peau.

 

- L’ocytocine : est sécrétée par l’hypophyse, elle est l’hormone de l’attachement.

Elle déclenche les contractions de l’utérus lors de l’accouchement et permet sa rétraction après en continuant les contractions avec une vasoconstriction des vaisseaux qui empêche les hémorragies.

L’ocytocine favorise l’éjection du lait.

 

- La prolactine : est sécrétée par l’hypophyse.

Elle déclenche la sécrétion de lait et empêche le retour des règles.

 

L’Hormone Lactogène Placentaire (LHP) : produite par le placenta dès le 5ème mois.

Sa structure moléculaire et ses actions sont proches de celles de l'hormone de croissance.

La LHP développe les glandes mammaires et permet l’implantation et le développement de l’œuf.

 

- Les endorphines : sont responsables de la sensation de bien-être et de plaisir.

Elle aide à maintenir la douleur à un niveau confortable et favorise le comportement instinctif de la femme (important surtout pendant l’accouchement où son taux est à son maximum).

 

- L’adrénaline : est l’hormone de la peur et du stress.

Il est important que son taux soit bas pendant le travail afin que les muscles restent détendus.

L’adrénaline fournit l’énergie nécessaire pour la délivrance

 

La chute brutale de toutes ces hormones après l’accouchement peut expliquer les moments d’abattement voir de dépression que certaines jeunes mamans connaissent.

Dans les 3 mois qui suivent la grossesse tout revient à la normale.

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog