Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel

Dès la fécondation tout le corps de la femme se met en branle, tous les systèmes sont touchés par cette révolution intérieure afin d’accueillir et accompagner cette nouvelle vie.

 

Pendant la grossesse le cycle génital s’arrête.

L’appareil génital se modifie au niveau utérin où la muqueuse et le muscle s’hypertrophient.

Au niveau ovarien le corps jaune gestatif se développe.

 

Des phénomènes hormonaux se produisent.

La sécrétion des œstrogènes et la progestérone du corps jaune est prise en charge par le placenta.

La sécrétion LH et FSH diminue et celle de la prolactine augmente (étage hypophysaire)

 

Le métabolisme de base s’élève et une augmentation du poids se fait (12kg en moyenne).

Les seins se développent, les alvéoles deviennent plus foncées et à la fin du 1er trimestre, le colostrum est sécrété.

L’apparition de vergetures est courante.

 

Au niveau sanguin, le volume plasmatique et le nombre de leucocytes augmentent.

Le fer sérique, la glycémie et le taux de créatine baissent.

 

Au niveau cardiovasculaire, l’augmentation du taux de progestérone (vasodilatatrice du muscle lisse) augmente le débit cardiaque.

 

Une hypotension peut être provoquée par la position du bébé lorsqu’il appuis sur la veine cave inférieure (ne pas s’allonger sur le dos mais sur le côté gauche)

 

Les besoins en oxygène augmentent à mesure de la croissance du fœtus.

Le fort taux de progestérone peut provoquer de l’hyperventilation.

 

Au niveau rénal, l’augmentation de la filtration du sang est augmentée de 50 %.

La dilatation des cavités du rein et des uretères (progestérone) provoque une sensibilité aux infections urinaires. 

 

Des modifications digestives peuvent provoquer des nausées et des vomissements..

Un ralentissement du transit (attention à la réabsorption des toxines), une diminution de la motilité de l’estomac et un relâchement sont provoqués par les effets relaxants du muscle lisse de la progestérone.

La grosse production d’hormones oblige le foie à travailler beaucoup, il peut s’engorger et provoquer des problèmes biliaires.

 

Le poids et la taille du fœtus entraine une exagération de la lordose.

Des douleurs lombaires et des articulations du bassin peuvent aussi survenir.

 

 

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog