Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Développement personnel
La mission du masculin sacré

La mission du masculin sacré est de se mettre au service, de s’engager, de faire pour le féminin sacré.

 

 

Le masculin intérieur est :

- La personnalité, l’esprit, l’égo

- Le monde extérieur

- Il sait comment faire, trouver des solutions

- Il aime avoir des missions

 

Le féminin intérieur est :

- L’essence, l’âme, la pulsion sacrée

- Le corps

- La partie divine

- Le cœur

- Le monde intérieur

- Il sait quoi faire, connait les besoins

- Être

- La sagesse

 

Au lieu de servir les autres pour se sentir aimer, reconnu par l’extérieur, il est plus constructif de demander à notre masculin de servir notre féminin pour les objectifs de la journée. Sinon le féminin se retrouve seul, abandonné à lui-même.

 

Lorsque le féminin honore le masculin dans toute sa beauté et sa puissance, sa valeur et son importance, celui-ci est disponible pour se mettre au service du féminin dans l’humilité du cœur.

En ouvrant son cœur, le masculin est prêt à tous pour le féminin.

Lorsque le féminin juge le masculin, celui-ci le maltraite et ne se met plus à son service.

 

Le masculin a besoin d’être relié avec le féminin pour être performant, s’il se retrouve seul, il s’en va sans écouter les besoins du féminin qui fini par crier, être dépressif, tomber malade.

Le masculin devient fatigué, perdu, épuisé, malade parce qu’il ne sait pas quoi faire, c’est le féminin qui sait.

Le féminin fini par hurler pour rappeler le masculin parti dans des compulsions, en cherchant la guerre physiquement ou bien dans des jeux ou des films.

 

Si le masculin n’est pas engagé, le féminin se cuirasse et se maltraite.

Le masculin doit donner de la valeur au féminin sinon, il ne demandera plus rien.

Le féminin avance les yeux ouvert et le masculin les yeux fermés, le féminin est clairvoyant, mais parfois le féminin ne sait pas qu’il sait et cherche les réponses.

Lorsque le masculin avance les yeux fermés, il est toujours sur la voie, il a besoin la proximité des yeux du féminin pour ne pas se perdre, où il doit aller, ce qu’il doit faire.

Lorsque le féminin guide bien le masculinin, ils sont sur la bonne voie.

Lorsque le masculin ne veut pas suivre le féminin, des obstacles se placent sur leur chemin afin de retrouver la bonne voie.

Lorsque l’épreuve est accueillie, le couple intérieur arrive à les dépasser.

Les monstres sur le chemin ne sont là que pour transformer les personnes et non pour être transformées.

 

Le masculin sacré (le chevalier) engagé se battra jusqu’à la mort sans trahir le féminin mais parfois la monture du chevalier (le corps) est fatigué, maltraité parce que le masculin n’a pas été à l’écoute des messages du corps, le féminin, lui est plus préventif et prend soin de sa monture.

Si le féminin n’a pas pu parler pour ralentir le masculin, la vie enverra des messages.

 

Avancer sur le bon chemin demande beaucoup de sagesse et d’équilibre pour avancer harmonieusement sur la voie.

Lorsque le masculin revient de l’aventure, le féminin prend soin du masculin (rdv doux)

 

Un féminin trop cuirassé empêchera le masculin de partir en mission parce qu’il aura trop de travail pour le protéger et sera enfermé dans l’enfermement féminin.

Le féminin devra se guérir pour libérer le masculin de cette charge.

Le masculin peut protéger de ses bras mais aussi de ses armes et devenir le geôlier du féminin, le féminin devient coupé de tous (âme et esprit), le masculin peut avoir perdu la clef et ne plus pouvoir aider le masculin, le féminin doit se guérir lui-même.

 

Le masculin mal aimé peut devenir jaloux et ne pas vouloir quitter le féminin ou bien revenir vite pour surveiller si le féminin est toujours bien là.

 

Le chevalier sera un chevalier sacré s’il est au service du féminin sacré.

Le féminin amène à l’action juste.

Source: enseignement de Sylvie Bérubé

 

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog