Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Naturopathie
Impact des Modes de Cuisson sur notre alimentation

Les modes de cuisson influent sur la qualité nutritionnelle de l’aliment mais aussi sur sa digestion et son assimilation.

- Plus la cuisson est longue, à T° élevée, plus elle est destructrice

  • 45°C = Destruction des enzymes
  • 60°C = Destruction des vitamines hydrosolubles et hormones
  • 80°C = Précipitation des minéraux (non assimilables)
  • 100°C + = Destruction des vitamines liposolubles

 

- La cuisson, autre qu'à la vapeur, créé des substances complexes carbonées

  • Produits de la glycation  « Molécules de Maillard » ou « AGE » (Produits de la Glycation Avancée)
  • Elle ne sont pas détruites par le système enzymatique elles provoquent des perturbations organiques.
  • Elles provoquent un état inflammatoire chronique source de stress oxydatif, de pathologies cardiovasculaires (études du Dr Helen Viassara)
  • Plus les aliments sont cuits, frits ou grillés plus les AGE sont élevés :

Poisson pané frit = 87 743 UE / gr

Poisson bouilli = 7 600 UE

Margarine = 175 192 UE

Noix de Cajou grillées = 98 082 UE

PdT chips = 28 818 UE

• PdT bouillie = 174 UE

 

- Création de substances cancérigènes

  • Eviter le barbecue (préférer le vertical ou électrique ou plutôt la plancha), le fumage…

 

- L’indice glycémique varie suivant le mode de cuisson

  • Pomme de terre cuite à l’eau : IG = 60 / en purée : IG = 80 / frites : IG = 95
  • L’indice glycémique des pâtes al dente est inférieur à celui des pâtes cuites longtemps

 

- Certaines substances sont mieux biodisponibilité

  • Augmentation de la teneur en antioxydants (3 à 5 fois + de lycopène dans la tomate cuite)
  • Teneur variable en fonction du mode de cuisson :

Bêtacarotène plus élevé avec cuisson à la vapeur qu’à leau pour le brocoli

=> Manger du cru et du cuit et varier !!

 

L'impact des ustensiles sur la qualité des aliments

- Il existe des problème d’innocuité avec certains matériaux, risque de relarguage de molécules toxiques.

  • Manque de recul avec les nouveaux matériaux : silicone, céramique, certains plastiques.

Préférer le silicone platine au silicone peroxydé, souvent les silicones noir sont mieux et regarder les écart de températures tolérés (marques : Lecué, Demarle, Flexipan)

  • Privilégier des matériaux reconnus pour ne pas nuire :

• Inox 18/10 (fond épais)

• Terre cuite

• Verre

• Fonte ou fonte émaillée

 

En Conclusion

- Préserver la qualité nutritionnelle des aliments avec des cuissons douces, à basse T°, pas trop longues.

- Préférer :

  • Cuisson vapeur douce

Vitaliseur de Marion : bien étudié avec les gros trous de son tamis la vapeur passe bien et son chapeau arrondi permet l’écoulement de la vapeur sur les parois et non sur les aliments (faire bouillir l’eau avant de mettre les aliments et ne pas trop réduire à l’ébullition afin d’avoir une bonne vapeur).

  • A l’étouffée en cocotte en fonte du type Le Creuset

Cuisson des aliments dans leur jus : bien pour les aliments bio qui ne contiennent pas trop de toxines.

  • A l’eau, en gardant l’eau de cuisson

Couper les aliments petits pour qu’ils ne cuisent pas trop longtemps.

  • Cuisson brève au work ou à la poêle

Cuisson de surface, cru à cœur pour préserver la qualité des nutriments.

Graisser le wok avec un pinceau et rajouter l’huile en fin de cuisson

 

- Les cuissons qui dénaturent

  • Les fritures, l’autocuiseur, le four à température élevée, le barbecue
  • Le micro-onde est à proscrire

 

=> Soupe crue : faire chauffer un bouillon (pas trop), râper les légumes crus et mettre le tout au blender (les légumes gardent leur vitalité tout en étant réchauffés

=> Bouillon de légumes déshydratés avec des épices et un peu de sel : Sapori

 

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog