Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Naturopathie
Le sommeil

 Le sommeil occupe environ un tiers de notre vie.

Il fait partie de l'existence de toutes les espèces animales, qui y consacrent plus ou moins de temps.

On dort pour se reposer, se détendre, rester de bonne humeur mais plus que ça, le sommeil est une nécessité vitale pour notre organisme.

Il sert à réguler et régénérer, mettre l’organisme au repos pour se réparer.

Il permet à l’organisme de se rééquilibre, se recharger.

Les éliminations se font pendant le sommeil.

Il nous permet de sauvegarder les éléments de la journée, un repos des sens, de la conscience et aussi nous donne la liberté de conscience dans nos rêves.

Le sommeil est le second besoin essentiel à l’humain après celui de respirer et devant ceux de boire et de manger.

 

 

Un bon sommeil se reconnait par la sensation d’être rechargé, de bonne humeur, d’avoir plus de vitalité et les idées claires.

Après un bon sommeil, les urines sont d’une belle teinte jaune, signe d’éliminations, le visage est détendu, la peau est lumineuse, le regard tonic.

 

Les causes d’un mauvais sommeil sont divers et variées :

Les soucis, la douleur, la dépression, certain médicaments, les maladies comme le rhume ou la grippe peuvent perturber le sommeil mais aussi trop de lumière ou de bruits, trop d’excitant comme le café, le coca, le thé et le chocolat.

L’absence d’activité physique, trop d’activités, ou trop tard, des horaires de travail irrégulières, un décalage horaire ou un changement d’heure peuvent aussi perturber notre sommeil tout comme des problèmes digestif, les apnées du sommeil, absorber trop de liquide ou un repas trop copieux le soir.

 

Une insomnie qui perdure est la porte aux maladies neurodégénératives.

Le sommeil réparateur est un sommeil physiologique et non produit sous l’effet de médicaments.

Un décalage horaire demande 8 jours de réadaptation (plus ou moins suivant le décalage).

Le sommeil est le moment de recharge nerveuse et endocrinienne.

 

Le sommeil fait partie des cycles de la vie et aussi longtemps que l’on ne voit pas la complémentarité de celui-ci avec la vie, les problèmes de sommeil peuvent persister.

Le sommeil est un temps de solitude pour se reconnecter avec soi.

Il permet d’aller là où la conscience ne peut pas nous emmener la journée.

Il peut être considéré par certaine personnes comme une perte de temps, réveiller des peurs inconscientes, ramener à un sentiment de soumission ou de contrainte, ce qui engendre des problèmes de sommeil.

Le sommeil peux avoir une connotation négative pour les enfants lorsqu’ils sont punis en les envoyant au lit, qu’on leurs dit que c’est les « petit » qui vont au lit et pas les grands, les grands qu’ils ne voient pas dormir parfois puisque les parents se lèvent plus tôt et se couchent plus tard qu’eux.

Mais le sommeil peut aussi être une source de plaisir, joie de se réveiller, d’être vivant.

La nuit porte aussi conseil

 

L’approche anthroposophique du sommeil de Rudolf Steiner

Dans cet approche, l’humain possède quatre corps :

- Corps physique - élément terre – minéral

- Corps éthérique – élément eau – végétal

- Corps émotionnel – élément air – animal

- Corps émotionnel – élément feu – humain

 

L’humain possède aussi trois pôles :

- Pôle céphalique, du crane au cou, qui gouverne les pensées

- Pôle respiratoire, du cou au pubis, qui gouverne les émotions

- Pôle métabolitique, du pubis aux pieds, qui gouverne la volonté

Vouloir vient donc de la tête et la volonté du hara.

 

Dans l’approche anthroposophique, les quatre corps se détachent pendant le sommeil et au moment où les corps se réenboitent, la conscience revient ce qui induit le réveil.

Pendant le sommeil, il n’y a pas de conscience, donc pas de souvenir, les corps sont détachés.

Aussi longtemps que les organes des sens fonctionnent, on ne peut s’endormir.

 

La nécessiter du sommeil est dans le besoin des corps inférieur (émotionnel et astral) de se détacher des corps supérieurs (éthérique et physique).

La sensation de fatigue au réveil indique que les corps supérieurs ne sont pas parti assez longtemps pour se ressourcer.

La cause de l’insomnie est l’impossibilité du détachement des corps supérieurs pour des raisons physiques (froid, douleur), la douleur physique demandant réparation, le corps éthérique doit travailler ce qui empêche le détachement. 

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog