Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Développement personnel
Être une "mère idéale" pour faire un enfant épanoui

"Idéal" est le contraire de "réalité" donc, chercher l'idéal fait se couper de la réalité, l'idéal n'existe pas.

 

La mère "idéal" n'existe donc pas, nous ne pouvons seulement la rêver ou tendre vers ce que l'on aimerait être.

 

Il est inutile de se sentir coupable de ne pas être une mère parfaite, ce sont les enfants qui aident à grandir et à tendre vers celle-ci.

Les enfants ne souhaitent pas avoir une mère parfaite parce que cela les obligent à être parfait.

 

La mère idéale est une femme, plus une petite fille qui attend l’écoute et la reconnaissance de sa mère.

Elle est mature, heureuse d’être une femme, bien dans sa féminité.

Elle a choisi le père idéal pour son enfant et s’est bien préparée à être mère, corps, sexe, cœur, esprit :

- Corps : elle s’est libérée de ses cuirasses en libérant ses peurs et ses croyances. Elle a assoupli son corps, n’est pas fatiguée et n’a pas de maladie. Elle ouvre son cœur et est prête à avoir aussi bien une fille qu’un garçon.

- Esprits : la conception de l’enfant est faite avec conscience et amour

- Cœur : la mère idéale fait l’amour, elle se donne corps et âme dans sa sexualité et est honorée dans son corps de femme.

 

Pendant les 9 mois de la grossesse, la mère idéale offre un refuge sécure et harmonieux dans l’amour et la paix à son future enfant.

Elle crée les conditions idéales pour qu’elle puisse vivre une belle relation avec son enfant.

Elle parle d’âme à âme avec lui (qui il est, de quel famille il vient, la relation entre son père et sa mère).

La mission sacré d’une femme est la naissance et l’enfantement, même si certaines femmes choisissent de ne pas vivre cette expérience (il n’y a pas à avoir de jugement à cela).

La mère accompagne l’enfant à naître et l’enfant accompagne la mère à donner la vie par une préparation spyco-spirituelle.

 

Au moment de la naissance, la mère c’est préparée à l’accouchement, elle est accompagnée d’une femme ayant déjà accouché pour être rassurée par cette expérience.

Accoucher demande de la confiance en son corps, un abandon à la vie, prendre le temps.

La priorité à la naissance est d’amener le bébé sur le corps de la maman, la séparation provoque une grande insécurité chez le bébé, il a besoin de la présence de sa mère, son plus grand refuge.

Certain enfants ne veulent pas sortir, ils se sentent en danger, parce que par exemple ses parents souhaitent un enfant d’un autre sexe ou d'autres raisons, cela provoque des difficultés pendant la naissance.

 

Le rôle de la mère dure de 0 à 7 ans, après l’enfant n’a plus besoin d’être materné, il devra être paterner.

Le père apprend à l’enfant à prendre soin de ses affaires et de son espace.

La mère amène de la vie, de la beauté dans la maison pour en faire un refuge, le monde intérieur se construit sur les vibrations de la maison.

Le rôle du père est d’enseigner à l’enfant.

Le rôle de la mère est d’avoir deux grand bras, deux grandes oreilles et un grand cœur, elle ne parle pas pour ne rien dire, elle donne de l’amour.

Après 7 ans, le cordon doit être coupé et la mère doit être là au cas où l’enfant a besoin d’un refuge.

De 0 à 4 ans, l’enfant reste prêt de sa mère pour retrouver son refuge.

A partir de 3-4 ans, le père aide l’enfant à se détacher de sa mère.

Le rôle des parents est de rendre autonome leur enfant.

Lorsqu’un enfant est materné après 7 ans, il apprend qu’il n’est pas capable de s’occuper de lui-même.

Ce qu’un enfant n’a pas reçu entre 0 et 7 ans, il devra apprendre à se le donner adulte.

Il lui sera nécessaire de faire le deuil de ce que sa mère ne lui a pas donné et qu’elle ne lui donnera peut-être jamais.

A l’adolescence, la mère est un modèle de féminité pour la jeune fille.

Le père, lui fera respecter le féminin à son jeune garçon.

Source : enseignement de Sylvie Bérubé

 

 

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog