Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Naturopathie
Faire pousser son herbe de blé et utilisations de son jus

Faire pousser vous-même votre herbe de blé vous permettra de faire vous-même votre jus d’herbe frais à la maison.

Ce merveilleux jus de santé aux multiples propriétés que vois trouverez dans cet article, y compris déboucher les sinus, cicatriser les plaies et donner de beaux cheveux brillants, lutter contre la stérilité, etc.

25 ml de jus d’herbe de blé par jour suffiraient à nous maintenir en vie et en pleine forme.

 

Le matériel
Il va falloir vous procurer au départ :

  • une douzaine de plateaux de cafétéria en plastique (ou plus en fonction de l’importance de la famille),
  • deux ou trois grands bocaux de verre,
  • de la gaze pour obturer les bocaux,
  • des grands élastiques pour fixer la gaze,
  • de la terre végétale que vous achèterez en jardinerie ou que vous prélèverez dans votre pelouse, le cas échéant. Pas de terreau de fumier qui risquerait de véhiculer des maladies.
  • de la tourbe (en jardinerie),
  • un extracteur de jus (manuel ou électrique),
  • éventuellement, 2 poubelles dans lesquelles on perce des trous espacés de 5 cm pour le compost de recyclage.
  • et le principal qui est le blé à germer (en boutique diététique).

 

La culture

– Mélanger trois parties de terre végétale à une partie de tourbe ou de compost végétal.

– Étendre ce mélange sur les plateaux sur 3 cm d’épaisseur environ.

– Pour ensemencer un plateau, il faut compter une tasse de graines de blé que l’on rince préalablement pour enlever les salissures.

- Les mettre dans des bocaux que l’on remplit d’eau. Couvrir de gaze que l’on fixe avec un élastique et laisser tremper une nuit ou 12 heures environ.

- Bien rincer le blé pour éliminer les toxines de germination et placer le bocal tête en bas à 45°, toujours avec la gaze pendant 12 heures supplémentaires.

- Répartir les grains germés sur la terre du plateau que l’on aura préalablement humidifiée. Faire une petite tranchée avec le doigt le long des bords pour récupérer éventuellement les excès d’eau. Vaporiser de l’eau sur les grains et recouvrir avec un second plateau placé à l’envers, ce qui reproduit un éco-système chaud et humide. Laisser en place 2 à 3 jours selon la température ambiante.

- Ouvrir alors, arroser à nouveau et placer le plateau à la lumière indirecte. L’herbe doit avoir 2 à 3 cm de hauteur. Sa couleur est blanche ou crème. La lumière directe du soleil retarderait la croissance à ce stade et dessécherait la terre. Au cas où des moisissures apparaîtraient, cela signifierait que vous avez mis trop d’eau ou que la température est trop élevée (20 à 25 °C est convenable).

- À partir de ce moment, il faudra arroser tous les jours. On peut ajouter à l’eau au choix, de la poudre d’algue, de la poudre de roche ou autre fertilisant naturel. Mais c’est facultatif.

On peut récolter l’herbe lorsqu’elle fait environ 20 à 25 cm de haut. Cela prend entre 6 et 12 jours selon la température ambiante.

 

La récolte

La coupe doit se faire au ras de la base de la plante car la plupart des nutriments s’y trouvent concentrés. Ne surtout pas rincer l’herbe. Le mieux est d’extraire le jus dans la foulée. Mais il est possible de conserver l’herbe coupée dans un torchon humide placé au frigo pendant quelques jours.

Quant au jus d’herbe, il commence à s’abîmer au bout d’une demi-heure, et sera complètement gâché au bout de 12 heures.

 

L’extraction

Les fibres de l’herbe de blé sont indigestes. Pour recueillir 20 à 30 ml de jus par personne, il faut donc un extracteur (un horizontal est plus puissant). Les centrifugeuses sont pratiquement inefficaces pour ce genre d’extraction. Cela coûte assez cher mais cela vaut le coup, et on peut aussi l’utiliser pour des tas d’autres usages.

 

Le compostage

  • Utiliser des poubelles perforées.
  • Au fond, placer une couche de débris végétaux et de pulpe récupérés de l’extracteur.
  • Ajouter des vers de terre, puis une nouvelle couche de racines.
  • Continuer à alterner les couches, mais sans remettre des vers de terre.
  • On peut ajouter quelques poignées de chaux.
  • Toujours remettre le couvercle.
  • Lorsque la poubelle est pleine, attendre deux à trois mois. Le compost est prêt lorsque la terre est friable, de couleur sombre et dépourvue de mauvaises odeurs et de débris.
  • On peut accélérer le processus et le réduire à un mois en remuant le tout, toutes les semaines.

 

Le jeûne au jus d’herbe de blé

L’avantage de ce jeûne par rapport au jeûne hydrique normal est que l’on garde l’énergie – ce qui permet de continuer une activité normale.
La quantité standard à conseiller pour un jeûne est de 30 à 120 ml de jus 3 fois par jour.
Il n’y a pas de quantité dangereuse, mais il faut savoir que plus on augmente la quantité de jus, plus les crises d’éliminations risquent d’être violentes ou pénibles, et il n’y a aucune raison de se torturer pour améliorer sa santé.

 

Autres usages du jus d’herbe de blé

En cataplasmes (linge imbibé de jus) :

  • il supprime les démangeaisons instantanément,
  • il soulage les coups de soleil,
  • c’est un bon désinfectant,
  • c’est un astringent qui resserre les peaux distendues et relâchées,
  • il répare les cheveux abîmés en friction une heure avant le shampoing,
  • il soigne les blessures, les brûlures, les irritations, les pieds d’athlète, les piqûres d’insectes, les furoncles, les abcès…,

Il convient de remplacer les cataplasmes toutes les 3 heures en moyenne.

  • Pour favoriser le sommeil, placer un ou deux plateaux d’herbe de blé près de la tête de votre lit. Cela va générer des ions négatifs favorables au sommeil profond.
  • Si votre animal de compagnie paraît en mauvais état, ajoutez un peu d’herbe fraîche hachée à sa pâtée. Vous pouvez aussi frictionner sa fourrure avec le jus. Il va ensuite se lécher.

 

 

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog