Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Développement personnel
Pleine conscience

Pleine conscience

Marier le corps à l’esprit est la voie. La force, l’énergie et l’intelligence universelle sont dans le corps. Mais les religions ont séparé le corps et l’esprit. Cet état de fait a accentué la croyance que vous n’êtes pas le corps. Cela a augmenté le sentiment qu’il fallait chercher le divin, en dehors de ce corps, dans une figure avec des cheveux blanc au-dessus de la terre et des corps… Beaucoup ont essayé de trouver Dieu ou l’illumination par la négation du corps, en allant même jusqu’à sa flagellation. Cette négation du corps et du principe féminin c’est manifesté par la négation du plaisir des sens. Pourtant, il y a peut-être Dieu le Père (conscience et esprit) mais il y a aussi la Déesse Mère (corps et matière) : pas d’enfant sans un père et une mère…

… L’une des clefs essentielle est de sentir le plus possible son corps ; être le plus possible en contact avec lui…, le sentir tout le temps. C’est le travail de la pleine conscience.

… Dans un corps sain, une émotion dure peu de temps. Elle est comme une vague. Mais si tu la fuis et que tu ne la laisse pas s’exprimer, elle va se stocker dans ton corps et formera une boule de souffrance. Tout cela rentrera en résonance avec toutes les situations qui la feront ressortir… ; et tu accuseras les autres de te causer cette émotion, au lieu de ressentir en toi ce qu’il se passe. Il est tellement plus simple d’accuser la vie ou les autres de ses blessures, plutôt que de faire le travail, ou de se mettre en lien avec ce que l’on aurait besoin de sentir pour se libérer !

… Il faut aller à l’encontre de la douleur pour qu’elle diminue. Ce qui cause la souffrance, c’est de dire non à la douleur. C’est la résistance à ce qui est… Dire oui et accueillir conduisent à sa diminution. Mais surtout il faut rester dans la sensation du corps et ne pas se raconter son scénario habituel. Car c’est la tête qui s’accroche à la souffrance ! Et vous êtes très forts pour vous raconter des histoires. Le mental adore les histoires ! il s’accroche au scénario qui alimente l’émotion et l’émotion ne peut pas se libérer, et même elle prend de la force… Reconnaître l’émotion et l’accepter est ce qui permet de s’en libérer. Pour cela, il faut rester au plus proche de la sensation sans se raconter des histoires.

… S’ouvrir à ce qui est, et surtout quand c’est douloureux, est la seule façon de libérer son corps de toutes les blessures stockées. Et c’est la résistance, le fait de dire non et la fuite, qui cause la souffrance. Passer par toutes les émotions et sensations d’une situation douloureuse permet d’en faire le deuil, car on libère la charge énergétique qui sinon se stocke.

… Accueillir la douleur est la marche à suivre… Entrer dedans te permettra d’accéder à un autre espace… C’est cela être présent à soi-même… A l’inverse, ne pas prendre la responsabilité de sa sensation ne résoudra pas le problème. On ne charge pas les autres… Par contre, ressentir ce que cela fait, comprendre que l’émotion vient de sa propre histoire, ne pas se raconter son scénario de victime est la seule issus pour passer enfin à autre chose ; car on accepte enfin ce qui est là, sans lutter… C’est le seul endroit où quelque chose de nouveau peut émerger… On plonge dans son ombre… et elle devient lumière…

… Et le voyage dans l’ombre est l’initiation au féminin… Le féminin c’est l’ombre, c’est la lune qui éclaire la nuit, c’est les racines, l’ancrage, les sensations, la plongée dans les profondeurs et dans l’inconscient…

 

« Au nom du corps roman initiatique » Caroline Gauthier

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog