Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #fonctions du corps humain
Le système respiratoire: physiologie de la respiration

La principale fonction du système respiratoire est de fournir de l’oxygène à l’organisme et de le débarrasser du gaz carbonique.

 

La respiration est formée par quatre phénomènes distincts :

- La ventilation pulmonaire : l’air entre et sort des poumons pour que les gaz présents dans les alvéoles pulmonaires soient continuellement renouvelés.

- La respiration externe : les échanges gazeux entre les capillaires pulmonaires et les alvéoles pulmonaires ont lieu. Les échanges ont lieu entre le sang et l’extérieure du corps.

- le transport des gaz respiratoires : l’oxygène entre dans les poumons et les cellules des tissus et le gaz carbonique en sort en empreintant la circulation sanguine.

- La respiration interne : les échanges gazeux entre le sang et les cellules des tissus doivent se produire dans les capillaires systémiques. Les échanges ont lieu entre le sang et les cellules à l’intérieure du corps.

 

Mécanique de la respiration

La respiration est un processus entièrement mécanique qui repose sur des variations de volume dans la cage thoracique.

Les variations de volumes engendrent des variations de pression, les variations de pressions provoquent l’écoulement des gaz et les gaz s’écoulent de manière à égaliser la pression.

La pression alvéolaire est le paramètre qui préside le déplacement des gaz lors de la respiration

 

L’inspiration

L’inspiration est un processus actif déclenchée par des contractions musculaires.

Juste avant l’inspiration, la pression alvéolaire est égale à la pression atmosphérique.

Il n’y a donc aucune circulation d’air.

- les muscles inspiratoires, soit le diaphragme et les muscles intercostaux externes se contractent

- La cavité thoracique augmente de volume et par la même le volume des poumons et des alvéoles pulmonaires

- Il s’en suit une diminution de la pression alvéolaire qui devient inférieur à la pression atmosphérique, d’où pénétration de l’air dans les poumons

Le diaphragme : Lorsqu’il se contracte, il s’aplatit et s’abaisse, ce qui augmente le diamètre de la cavité thoracique.

Durant une inspiration calme, il se déplace de 1 cm

Durant une inspiration forcée, il se déplace de 10 cm

 

Les muscles intercostaux : lorsqu’ils se contractent, ils soulèvent les côtes

Lorsque la cavité thoracique se dilate, la plèvre, qui y est fermement attachée, est tirée vers l’extérieur entrainant avec elle les poumons.

 

L’expiration

L’expiration est un processus passif qui repose plus sur l’élasticité des poumons que sur la contraction musculaire.

Elle débute par le relâchement des muscles inspiratoires, entraînant une réduction des diamètres de la cavité thoracique.

De par leur élasticité naturelle, les poumons se rétractent pour revenir à leur dimension d’origine.

Le volume des alvéoles diminue et l’air qu’elles contiennent est donc temporairement comprimé.

La pression alvéolaire augmente devenant supérieur à la pression atmosphérique, l’air sort donc des poumons.

 

Les volumes respiratoires

- Le volume courant (VC) : est le volume d’air qui rentre ou qui sort des poumons à chaque respiration calme (moy 500ml)

- Le volume de réserve inspiratoire (VRI) : est le volume d’air supplémentaire qui peut être inspiré avec effort après une inspiration calme (moy homme : 3100ml, femme 1900ml)

- Le volume de réserve expiratoire (VRE) : est le volume d’air supplémentaire qui peut encore être évacué avec effort après une inspiration calme (moy 1200ml)

- Le volume résiduel (VR) : est l’air qui ne peut être évacuée volontairement (moy 1200ml)

Le VR permet aux échanges gazeux de continuer les échanges gazeux entre chaque respiration et de garder les alvéoles pulmonaires ouvertes

 

La capacité respiratoire

- La capacité vitale (CV) : est la somme du : VC + VRI + VRE

La capacité totale d’air échangeable est d’environ 4800ml pour l’homme et de  3400ml pour la femme.

- La capacité pulmonaire totale : CV+VR (moy 6000l chez l’homme et 4500ml chez la femme) ; elle est la quantité totale d’air que les poumons peuvent contenir.

 - L’espace mort anatomique : est la partie de l’air qui reste dans les voies conductrices (bronches, bronchioles) et qui ne participe pas à l’échange des gaz.

L’espace mort anatomique est de 150ml lors d’une inspiration de 500ml

 

La ventilation minute : est le volume d’air qui pénètre dans les poumons en 1 min au cours d’une respiration calme.

VC x fréquense respiratoire (nbr de respiration /min)

Sources:cours ISUPNAT et "biologie humaine" Elaine N Marieb

 

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog