Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #fonctions du corps humain
Le système urinaire

Les reins maintiennent la composition des liquides du milieu interne, fonction essentielle pour l’homéostasie.

Ils sont la station d’épuration de l’organisme.

Les reins filtrent le plasma.

Ils excrètent dans l’urine les déchets métaboliques (urée, créatine…), les ions en excès et les produits toxiques en provenance du foie et renvoie dans le sang les substances nécessaires, dans les bonnes proportions.

Comme les poumons et la peau, les reins travaillent à l’excrétion mais sont spécialisés dans les déchets azotés, les toxines et les médicaments.

 

Les reins règlent aussi le volume et la composition chimique du sang en conservant le juste équilibre entre les électrolytes et l’eau et aussi entre les acides et les bases.

 

En sécrétant la rénine, les reins participent à la régulation de la pression artérielle

Les reins sécrètent l’érythropoïétine (EPO), l’hormone qui stimule la formation des globules rouges dans la moelle osseuse rouge.

Ilstransforment aussi la vitamine D en sa forme active.

Ils produisent aussi des molécules de glucose pendant le jeûne.

Les protéines et les lipides ne sont jamais éliminés par les reins, la présence d’albumine ou d’hématie dans les urines est le signe de lésion +/- graves au niveau rénal.

 

Dans le système urinaire, seul les reins accomplissent toutes ces fonctions en élaborant l’urine en cours de route.

Les deux uretères, la vessie et l’urètre, servent de réservoirs qui emmagasinent l’urine temporairement ou de conduits qui la transportent.

 

 

Les reins

Les reins sont de petits organes rouges foncés en forme de haricot.

Ils sont logés contre la paroi abdominale postérieure, dans la région lombaire supérieure et sont protégés en partie par la cage thoracique.

Comprimé par le foie, le rein droit est un peu plus bas que le gauche.

Un rein adulte mesure en moyenne 12 cm de longueur et 3 cm de largeur.

Les uretères, les vaisseaux sanguins rénaux et des nerfs, entrent dans le rein ou en sortent au niveau du hile rénal.

Chaque rein est surmonté d’une glande surrénale, appartenant au système endocrinien.

Les reins sont enveloppés d’une masse adipeuse qui le fixe aux muscles de la paroi abdominale postérieure.

 

Le rein est composé de trois parties anatomique :

- Le cortex : est la partie la plus externe

- La médulla : présente 8 à 18 régions à peu près triangulaires, formés d’éléments juxtaposés appelés néphrons (unité fonctionnelle du rein), qui portent le nom de pyramides rénales ou pyramides de Malpighi

- Le bassinet ou pelvis : est une grande cavité située dans le sinus rénal qui communique avec l’uretère.

Il présente quelques prolongements appelés calices majeurs puis mineurs.

Les calices rénaux reçoivent l’urine qui se draine continuellement par les orifices papillaires et ils se déversent dans le pelvis rénal.

L’urine est ensuite transportée dans l’uretère pour rejoindre la vessie où elle est emmagasinée temporairement.

 

La vascularisation du rein

Un quart du volume sanguin passe à travers les reins en 1 min, ils sont dont donc dotés de très nombreux vaisseaux sanguins.

L’artère rénale, irrigue chaque rein provenant elles même de l’aorte abdominale.

Chaque artère rénale donne naissance à des artères segmentaires rénales.

Une fois dans le bassinet, les artères segmentaires du rein se ramifient en artères inter-lobulaire du rein qui rejoignent le cortex rénal en cheminant dans les colonnes rénales.

Le sang veineux qui sort du rein passe par des veines qui suivent le même trajet que les artères mais en direction opposée.

 

 

Les néphrons

Le néphron est l’unité structurale et fonctionnelle des reins qui assurent la formation de l’urine.

Chaque néphron est composé de deux structures principales :

Le corpuscule ou glomérule rénal : est un bouquet de capillaires qui a pour fonction de filtrer le plasma du sang

Le tubule rénal : dans lequel passe le sang filtré

 

A sa sortie de la capsule glomérulaire, le tubule rénale devient sinueux, puis décrit un virage en épingle à cheveux et redevient sinueux avant de se jeter dans le tubule rénal collecteur.

 

Le tubule rénal est composé de 3 parties

- Le tube contourné proximal (TCP) : est le plus long et le plus large, c’est dans cette partie que s’effectue la majeur partie de la réabsorption

- L’anse de Henlé: réabsorbe soit l'eau soit  le sodium (Na+) et le chlore (Cl+)

- Tube contourné distal (TCD) : troisième et dernière partie du tubule rénal où s’effectue une partie de la réabsorption et de la sécrétion

 

On distingue dans la composition tissulaire de la partie terminale du tubule contourné distal et du tubule collecteur:

- Des cellules principales sensible à l'hormone anti-diurétique (HAD) et l'aldostérone.

Elles jouent un rôle dans l'équilibre eau / Nade l'organisme.

Les tubules rénal reçoivent le filtrat provenant de nombreux néphrons dans la pyramide vers la papille rénale puis déversent l’urine dans le calice et le pelvis rénal.

- Des cellules intercalaires qui sécrètent dans la lumière des tubules des ions H+, débarrassant l'organisme des acides excédentaires.

Elles jouent un rôle dans l'équilibre acido-basique de l'organisme.

 

Dans chaque néphron, une partie du tubule contourné distal entre en contacte avec l'artériole afférente qui alimente le glomérule en capillaires, c'est l'appareil juxta-glomérulaire.

L'appareil juxta-glomérulaire aide à régler:

- Le taux de filtration du sang par le rein

- La pression sanguine systémique

 

L'innervation est assurée par les fibres nerveuses du système nerveux sympathique.

Les nerfs accompagnent les artères rénales et leurs branches

Ils contrôlent le débit sanguin dans les reins en réglant le diamètre des artérioles

 

 

Le néphron est associé à deux lits capillaires

- Le glomérule du rein : est alimenté et drainé par des artérioles.

L’artériole glomérulaire afférente qui naît d’une artère interlobulaire du rein, est le vaisseau nourricier, alors que l’artère glomérulaire efférente reçoit le sang qui est passé dans le glomérule.

L’endothélium des capillaires du glomérule est percé de pores qui le rend perméable aux petites particules.

Etant à la fois alimenté et drainé et l’artériole glomérulaire afférente ayant un diamètre plus important que l’artériole efférente, la pression sanguine dans le glomérule est deux fois plus élevée que dans les autres capillaires.

Cette pression force les liquides et les solutés à sortir du sang et à rentrer dans la capsule glomérulaire.

99% du substrat glomérulaire sera réabsorbée par les cellules du tubule rénal et renvoyé au sang par l’intermédiaire des lits capillaires péritubulaire.

- Le lit capillaire péritubulaire : est issus de l’artériole glomérulaire efférente qui draine le glomérule.

Ce sont des vaisseaux poreux à faible pression adaptés à l’absorption plutôt qu’à la filtration, intimement liés au tubule rénal afin de capter l’eau et les solutés à mesure qu’ils sont réabsorbés.

Les capillaires péritubulaires se drainent dans les veines interlobulaires qui sortent du cortex rénal.

Sources: "biologie humaine" Elaine N Marieb et cours ISUPNAT

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog