Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #fonctions du corps humain
Le système lymphatique et les défenses de l'organisme: le système lymphatique

Sans le système lymphatique, le système cardiovasculaire cesserait de fonctionner et notre système immunitaire perdrait toute efficacité.

 

Le système lymphatique comprend deux parties plus ou moins indépendantes :

- Un réseau sinueux de vaisseaux lymphatiques

- Divers organes lymphatiques et amas de tissu lymphatique dans des endroits stratégiques de l’organisme.

Les vaisseaux lymphatiques rapportent dans la circulation sanguine le surplus de liquide interstitiel résultant de la filtration des capillaires.

Les organes lymphatiques abritent les phagocytes et les lymphocytes, agents essentiels de la défense de l’organisme et de la résistance aux maladies (principalement aux infections bactériennes et virales).

 

Les fonctions du système lymphatique 

- Drainage de l’excédent de liquide interstitiel

- Retour au sang des protéines échappées des capillaires sanguins

- Transport des graisses alimentaires y compris des vitamines liposolubles

- Protection de l’organisme contre les microbes et les corps étrangers

 

Le système lymphatique comprend 3 structures :

- La lymphe

- Les vaisseaux lymphatiques

- Le tissu lymphoïde

 

Les principaux organes lymphatiques :

- Les ganglions lymphatiques

- La rate

- Le thymus

- La moelle osseuse

 

Les vaisseaux lymphatiques

La fonction des vaisseaux lymphatiques est de recueillir les liquides non retournés dans le sang intégrés au liquide interstitiel qu’on appelle lymphe et à les renvoyer dans la circulation afin de maintenir le volume sanguin (volémie) donc la pression artérielle.

 

Dans les vaisseaux lymphatiques, la lymphe circule à sens unique vers le cœur.

Les capillaires lymphatiques, minuscules vaisseaux en cul de sac, s’insinuent entre les cellules et les capillaires sanguins des tissus conjonctifs lâches de l’organisme et retournent au sang avec le surplus de liquide interstitiel.

Les capillaires lymphatiques possèdent une lumière large et une paroi mince et perméable.

Dans les capillaires lymphatique, la lymphe circule à sens unique et ne peut pas refluer dans les compartiments interstitiels et est poussée vers les vaisseaux lymphatiques.

Les débris cellulaires, les protéines, les virus et les bactéries passent facilement dans les capillaires lymphatiques.

Pour qu’ils ne rejoignent pas la circulation sanguine, la lymphe fait des détours vers les nœuds lymphatiques où elle est épurée par le système immunitaire.

Les capillaires lymphatiques se transforment en vaisseaux lymphatique pius en collecteurs lymphatiques qui atteignent les veines par deux conduits situés dans le thorax :

- Le conduit lymphatique droit : reçois la lymphe du bras droit et du côté droit de la tête et du thorax.

- Le conduit thoracique : beaucoup plus gros, reçois la lymphe provenant du reste de l’organisme.

Les deux conduits déversent la lymphe dans la veine subclavière, chacun de leur côté.

 

Le système lymphatique fonctionne sans système de pompe et la pression est très faible dans ses vaisseaux.

La lymphe circule grâce à la pompe circulatoire et la pompe musculaire, c’est-à-dire par l’effet de propulsion causé par la contraction des muscles squelettiques et les variations de pressions créé dans la cavité thoracique pendant l’inspiration.

Les contractions rythmiques des muscles lisses des parois des vaisseaux lymphatiques et les pulsations des parois des grosses artères enveloppées dans la même gaine contribuent aussi à la pulsion de la lymphe.

 

Les nœuds lymphatiques

Plus étroitement liés au système immunitaire, les nœuds lymphatique ou ganglions lymphatiques contribuent à la protection de l’organisme en débarrassant la lymphe des agents étrangers et des cellules tumorales.

Ils produisent les lymphocytes qui interviennent dans la réaction immunitaire.

Ils se trouvent dans la région de l’aine, le cou, l’aisselle

Les nœuds lymphatiques abritent des groupes de lymphocytes produis par la moelle osseuse.

 

 

Les nodules lymphatiques 

Masse ovales de tissu lymphoïde bien délimitées mais sans capsule.

- Au niveau des muqueuses des voies digestives, respiratoires et uro-génitales

- Les amygdales de la région bucco-pharyngienne

- Les plaques de Peyer au niveau de l’intestin grêle

- L’appendice vermiforme au niveau du colon

 

 

 

La rate

Fonctions de la rate :

- Filtrer et débarrasser le sang des bactéries, des virus et autres débris

- Fonction immunitaire : contient des lymphocytes B et T

- Détruire les globules rouges et les plaquettes anormaux ou usés et renvoyer certains produits de dégradation au foie (hémoglobine et fer)

- Réserve de sang et de fer (en cas d’hémorragie, la rate se contracte et libère du sang dans la grande circulation)

- siège de de l’érythropoïèse chez le fœtus

 

Le thymus

Le thymus est une masse lymphoïde située à la base du cou qui a un rôle important à jouer durant les premières années de la vie.

Il est le plus gros à l’adolescence.

Il est le lieu de maturation des lymphocytes T en sécrétant la thymosine.

 

Les amygdales 

Le rôle des amygdales est de piéger et d’éliminer les bactéries et autres organes pathogène qui rentrent dans la gorge par la production de lymphocytes mémoires destinés à l’immunité à long terme.

 

La moelle osseuse rouge

Les rôles de la moelle osseuse rouge sont :

- fabrication des cellules sanguines

- Phagocyte des éléments étrangers circulant dans le sang et les globules rouge usés grâce à ses macrophages

- réserve de fer

 

Les plaques de Peyer

Les plaques de Peyer sont situées au niveau de l’intestin grêle, sur sa partie terminale.

Leurs rôles sont :

- Assurer une défense locale contre les substances étrangères

- Produire un grand nombre de lymphocyte mémoire destinées à l’immunité à long terme

Source: cours ISUPNAT et "Biologie humaine" Elaine N Marieb

 

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog