Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #fonctions du corps humain
Le système digestif: le métabolisme des polysaccahrides et des triglycérides

La digestion des polysaccharides

Dans l’estomac, l’amylase salivaire poursuis son action tant que le PH n’est pas trop acide.

Lorsque le chyme quitte l’estomac, la transformation de l’amidon est incomplète.

Au niveau du grêle, elle sera assurée par l’amylase pancréatique puis les enzymes de la bordure de brosse scinderont les fragments glucidiques trop gros pour traverser les membranes cellulaires en monosaccharides assimilables pour être absorbés par la muqueuse du tube digestif.

 

L’amidon : dans le tube digestif, il est dégradé en molécule de glucose en commençant par la bouche sous l’action de l’amylase salivaire qui le scinde en petits fragments glucidiques.

La cellulose : comme le corps humain ne peut pas le dégrader, il reste dans la lumière intestinale et crée du volume qui aide à faire passer les déchets dans le tube digestif.

 

La digestion des triglycérides

Les triglycérides représentent la source d’énergie la plus concentrée du corps.

Ils sont stockés dans le foie et dans les tissus graisseux sous forme d’énergie.

Les excédant de protéines et de glucides sont transformés en triglycérides dont le stockage est pratiquement illimité.

La digestion de triglycérides se fait un peu dans l’estomac par la lipase linguale et surtout dans le grêle par la lipase pancréatique.

Les triglycérides sont insolubles dans l’eau, dans l’estomac, ils forment donc de grosses gouttelettes de graisse.

Dans le duodénum, les sels biliaires (indispensables à la digestion des graisses) brisent les grosses gouttelettes de triglycéride en petites gouttelettes plus accessibles à la lipase qui les transformera en acides gras et en glycérol, c’est l’émulsifiations.

Les acides gras s’associent à des sels biliaires et à de la lécithine pour former des micelles où, à l’intérieur, se trouvent enfermés les molécules de cholestérol et de vitamines liposolubles (A, D, E, K).

Les sels biliaires et la lécithine sont essentiels à l’absorption des graisses, ils permettent aux micelles d’être solubles dans le liquide intestinal et d’entrer facilement en contact avec les entérocytes.

Après être rentrées dans les entérocytes, les graisses contenues dans les micelles gagneront la lymphe, puis rejoindront la circulation sanguine, et le cœur pour être distribués aux différentes cellules du corps.

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog