Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #fonctions du corps humain
Le système lymphatique et les défenses de l'organisme: la réaction inflammatoire

La réaction inflammatoire est une action non spécifique qui se met en action dès que les tissus sont touchés.

 

Les quatre signes majeurs de l’inflammation

- Rougeur

- Chaleur

- Tuméfaction

- Douleur

 

Les étapes de la réaction inflammatoire 

Lorsqu’un tissu est lésé, ses cellules libèrent de l’histamine et les kinines

-> Dilatation des vaisseaux sanguins et fuite des liquides

-> Activation des récepteurs de la douleur

-> Chimiotactisme (des phagocytes et d’autres globules blancs se déplacent dans la région touchée en suivant le gradient chimique)

La dilatation des vaisseaux sanguins augmente le débit sanguin qui entraine rougeur et chaleur des tissus.

La perméabilité accrue des capillaires permet au plasma de s’échapper vers le liquide interstitiel qui est la cause d’un œdème localisé (tuméfaction), qui à son tour active les récepteurs de la douleur de la région touchée.

 

Utilité de l’inflammation

- Empêche la propagation des agents toxiques dans les tissus environnants

- Elimine les débris cellulaires et les agents pathogènes

- Amorce les premières étapes du processus de réparation

 

Effets de l’inflammation

- Attirés sur les lieux de la lésion par les substances chimiques  qui y sont libérée les  granulocytes neutrophiles franchissent les parois des capillaires par diapédèse, ils se mettent à englober les agents pathogènes et cellules mortes

- Des monocytes quittent la circulation sanguine pour rejoindre les granulocytes neutrophiles dans la région de l’inflammation.

- 8 à 10 h après, ceux-ci se transformes en macro phagocytes dotés d’un appétit féroce et remplace les granulocytes neutrophiles sur les lieux et continus le combat jusqu’à l’élimination finale des débris cellulaires au cours d’une inflammation

En plus de la phagocytose, d’autres mécanismes de protection sont déclenchés :

- Des protéines de coagulation provenant de la circulation sanguine entrent dans l’espace interstitiel et élaborent un réseau de fibrine qui isole le siège de de la lésion et empêche la propagation des agents pathogènes ou nocif dans les tissus envoisinant et formera la structure qui permettra la réparation de la lésion

- La chaleur locale augmente la vitesse du métabolise des cellules touchés qui accélèrent donc le processus de protection et de réparation

- Si les agents pathogènes ont déjà été rencontrés, la troisième ligne de protection se mobilise

- Des anticorps protecteurs et des cellules T (lymphocytes) envahissent le siège de la lésion pour agir spécifiquement et directement contre les intrus

 

Les substances antimicrobiennes

Le complément

Le complément est un système composé de protéines plasmiques circulant normalement dans le sang sous forme inactive.

Lorsqu’elles sont activées par la fixation du complément, ces protéines causent la lyse des cellules étrangères et accentue la phagocytose et la réaction inflammatoire

 

L’interféron

L’interféron est une petite protéine libérée par la cellule infectée par un virus. En diffusant vers les cellules voisines pas encore touchées, contribuent à les protéger contre ce virus ou un autre

 

La fièvre

La fièvre est une température corporelle anormalement élevée.

Une forte fièvre peut dénaturer les enzymes et d’autres protéines de l’organisme.

Une fièvre légère ou modérée est bénéfique ; les bactéries ayant besoin de fer et de zinc pour se multiplier, or pendant un accès de fièvre le foie et la rate séquestrent ces nutriments et diminuent leur disponibilité.

La fièvre augmente la vitesse du métabolisme cellulaire et favorise la migration des leucocytes dans les vaisseaux sanguins aux sites d’infection.

Source/ cours ISUPNAT et "biologie humaine" Elaine N marieb

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog