Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #fonctions du corps humain
 Les sens: les sens chimiques, le goût et l’odorat

Les récepteurs du goût et de l’odorat appartiennent à la catégorie des chimiorécepteurs car ils réagissent aux substances chimiques en solution.

 

Les récepteurs olfactifs et l’odorat

Les milliers de récepteurs olfactifs occupent l’épithélium de la muqueuse du nez sur le toit de chacune des cavités nasales.

Les fosses nasales et la cloison sont recouvertes d'une muqueuse appelée muqueuse nasale.

Cette muqueuse se divise en 2 parties:

- une muqueuse olfactive dans sa partie supérieure

- une muqueuse respiratoire dans sa partie inférieure

 

La voie olfactive

- les cellules olfactives sont des neurones  bipolaires munis de cils olfactifs.

- ces longs cils émergent de l’épithélium et baignent dans une couche de mucus sécrété par les glandes sous-jacentes.

- les substances chimiques odorantes se lient à des protéines (OBP) puis se disolvent dans cette couche de mucus.

- stimulation des récepteurs olfactifs

- transmission des influx nerveux  aux filets olfactifs, qui ensemble constituent le nerf olfactif (nerf crânien I)

- le nerf olfactif achemine les influx aux aires olfactives du cortex cérébral (partie interne du lobe temporal)

Les voies olfactives sont liées de près au système limbique et à l’hypothalamus.

 

Sept odeurs primaires :

- camphrée

- éthérée

- musquée

- acre

- florale

- putride

-mentholée

 

Les calicules gustatifs et la gustation

Les 10 000 récepteurs du goût appelés calicules gustatifs sont disséminés dans la cavité orale. La plupart sont situés sur la langue, mais on trouve aussi sur le palais mou et la surface des joues.

 

Les récepteurs qui dans les calicules gustatifs, réagissent aux substances chimiques dissoutes sont des cellules épithéliales appelées cellules gustatives. Elles sont entourées de cellules de soutiens et dotées de longues microvillosités qui émergent du pore gustatif ; ces microvillosités portent des protéines qui interagissent avec les substances sapides.

La stimulation des cellules gustatives entraine leur dépolarisation, la libération de neurotransmetteurs et la production d’influx nerveux

Les saveurs primaires :

- sucré

- salé

- amer

- acide

- umami

 

Le goût provoque des réflexes digestifs :

Les influx nerveux gustatifs stimulent la sécrétion de salie dans la bouche et de suc gastrique dans l’estomac.

L’ingestion de substances répugnantes peut déclencher des nausées et des vomissement (rôle protecteur)

Sources: Cours ISUPNAT et "Biologie humaine" de Elaine N Marieb

 

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog