Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #fonctions du corps humain
Le système nerveux: l'organisation du système nerveux

Le système nerveux est le centre de régulation et de communication de l’organisme. Ses cellules communiquent au moyen de signaux électriques rapides et spécifiques qui entraine des réponses presque immédiates.

Le système nerveux, avec le système endocrinien, coordonne les fonctions de tous les appareils afin de maintenir l’homéostasie.

Le système nerveux remplit trois fonctions étroitement liées :

- fonction sensorielle : par l’intermédiaire de récepteurs, il décèle les changements à l’intérieur et à l’extérieur du corps.

- fonction intégrative : il traite et interprète l’information  et décide de l’action à entreprendre

- fonction motrice : il fournit une réponse motrice qui active des muscles ou des glandes (effecteur)

Classifications structurale

Elle englobe tous les organes du système nerveux et comprend deux parties :

- le système nerveux central (CNC): formé de l’encéphale et de la moelle épinière. Centre de régulation et d’intégration du système nerveux. Il interprète et l’information sensorielle et produit si besoin des réponses motrices.

- le système nerveux périphérique (CNP): est la partie du système nerveux située à l’extérieur du SNC. Il est formé des nerfs issus de l’encéphale et des nerfs rachidiens qui naissent de la moelle épinière. Les nerfs sont de véritables ligne de communication qui relient toutes les partie du corps en transmettant les influes des récepteurs sensoriels au SNC, et du CNC au glandes et aux muscles appropriés.

 

La classification fonctionnelle

La classification fonctionnelle s’applique uniquement aux SNP et comprend deux parties :

- la voie sensitive ou voie afférente : est formée des neurofibres qui transportent vers le SNC les influx provenant des récepteurs sensoriels de tout l’organisme.

  • Neurofibres afférentes somatiques : les influes provenant de la peau, des muscles squelettiques et des articulations
  • Neurofibres afférentes viscérales : les influes provenant des viscères

- la voie motrice ou voie efférente : est constituée des neurofibres qui transmettent aux organes effecteurs les influes provenant de du CNC. Ces influes nerveux déclenche une réponse motrice

  • Le système nerveux somatique ou volontaire : permet une maitrise consciente des muscles squelettiques
  • Le système nerveux autonome (CNA) : régit les activités automatiques ou involontaires des muscles lisses, du muscle cardiaque et certaines glandes
  • Parasympathique : inhibe
  • Sympathique : stimule

 

La structure et la fonction du tissu nerveux

Le tissu nerveux comprend des capillaires sanguins, par endroit du tissu conjonctif et surtout de deux grands types de cellules :

- les cellules gliales : cellules non excitables, 10 fois plus nombreuses que les neurones, plus petites  et moins ramifiées. Elles forment environs 50% de l’espace contenu dans le CNC. Elles ont la capacité de se multiplier.

  • Les astrocytes : forment une barrière vivante dans les échanges entre les capillaires et les neurones. Ils participent à la régulation du milieu chimique cérébral
  • Les microglies : sont des macrophagocytes qui éliminent les débris tels que les cellules mortes de l’encéphale et les bactéries. Elles sont d’autant plus importantes que les cellules immunitaires n’ont pas accès au CNC
  • Les oligodendrocytes et les cellules de Schwann : Les cellules de Schwann sont des cellules disposées autour d’axones situés dans le SNP. Elles produisent une gaine de myéline et améliorant la production axonale. Elles permettent également la réparation des axones après lésion. Les oligodendrocytes sont leur équivalent dans le SNC
  • Les épendymocytes : sont des cellules de type épithélial tapissant les cavités de l’encéphale et de la moelle épinière. Le battement de leurs cils facilite la circulation du liquide céphalo-rachidien. Elles isolent le liquide interstitiel dans lequel baignent les neurones du liquide céphalo-rachidien.  

- le neurone : cellule excitable qui génère et transmet les influx nerveux. Il est l’unité structurale et fonctionnelle du système nerveux

 

Structure du neurone

Le neurone est constitué de trois partis :

- le corps cellulaire : contient un noyau et les organites habituels des cellules à l’exception des centrioles

- les dendrites : ils sont les structures réceptrices des neurones et transmettent ces signaux à l’axone via le corps cellulaire

- l’axone : est un lieu de transport pour différentes substances qui peut se faire à double sens. L’axone est la structure génératrice et conductrice des influx nerveux et les terminaisons axonales sont les structures sécrétrices des neurones

Les prolongements de l’axone sont appelés terminaisons nerveuses. Ces terminaisons contiennent de nombreux petits sacs appelés vésicules synaptiques remplies de molécules appelées neurotransmetteurs. Ces terminaisons axonales établissent des contacts étroits avec d’autres cellules au niveau des synapses.

Les cellules cibles des neurones peuvent être :

- neuronales

- musculaires

- glandulaires

La gaine de myéline :

La plupart des axones longs sont recouverts d’une gaine appelée gaine de myéline. Celle-ci protège et isole sur le plan électrique et accroit la vitesse de propagation des influx nerveux.

Dans le SNP, la gaine de myéline est constituée de plusieurs couches de membranes cellulaires dépourvues de cytoplasme provenant des cellules de Schwann

 

Les nœuds de Ranvier :

Ce sont les intervalles réguliers entre les cellules de Schwann d’un même axone.

 

Substance blanche et substance grise :

La substance blanche correspond à des régions du SNC constituées de groupement d’axones myélinisés

La substance grise correspond à des régions su SNC qui contiennent soit des corps cellulaires, des dendrites et des terminaisons axonales, soit des faisceaux d’axones non myélinisés et des cellules gliales

 

La classification des neurones

- les neurones sensitifs ou afférents : transmettent les influx nerveux des récepteurs au SNC

- les neurones moteurs ou efférents : transmettent les influx nerveux du SNC aux muscles ou aux glandes

- les interneurones ou neurones d’association :

  • s’interposent entre des neurones sensitifs et des neurones moteurs
  • servent de relais à la propagation des influx nerveux
  • sont situés entièrement dans SNC et représentent 99% des neurones

Source: Cours ISUPNAT et "Biologie humaine" de Elaine N Marieb

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog