Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #fonctions du corps humain
Le système nerveux: l’intégration nerveuse

L’intégration sensorielle du système nerveux de la vie de relation

Les voies qui véhiculent les informations sensorielles en provenance de la peau, des articulations, des muscles et des tendons jusqu’à encéphale vont par paires (une voies côté droit du corps et son équivalent à gauche)

Elle empreintes les faisceaux ascendant de la moelle épinière répartis dans les cordons.

Certains se terminent au niveau des aires somesthésiques du cortex cérébral, d’autres au niveau du cortex cérébelleux.

- les voies qui gagnent le cortex cérébral transmettent des informations sensorielles provenant des récepteurs de la peau (touché, pression, température, douleur…)

- les voies qui gagnent le cortex cérébelleux transmettent les informations sensorielles provenant des récepteurs des muscles, des tendons, des articulations et le renseignement sur la position et les mouvements du corps dans l’espace.

Ces informations ne sont ni perçus ni interprétées consciemment

 

L’intégration motrice du système nerveux de la vie de relation

Le cortex cérébral moteur assure le déclenchement des mouvements précis et volontaires. Pour se faire, il envoie des influx nerveux aux neurones moteurs volontaires qui innervent les muscles squelettiques.

Les récepteurs et les voies sensorielles du SN de la vie de relation renseignent SNC sur les changements survenant dans le milieu externe. Les informations sensorielles sont traitées de façon consciente ou non dans plusieurs centres situés le long de leurs voies nerveuse : moelle épinière, tronc cérébral, cervelet, noyaux gris centraux et/ou cortex cérébral.

Le SNC y répond en déclenchant des contractions musculaires qui peuvent être modifiées à n’importe lequel de ces niveaux

 

De façon générale, on peut dire que :

- le cortex cérébral moteur déclenche et règle les mouvements précis

- les noyaux gris centraux intègrent les mouvements automatiques (marche, nage..)

- Le cervelet aide le cortex cérébral et les noyaux gris centraux an assurant la coordination et la souplesse des mouvements corporels tout en contribuant au maintien d’une posture normale et à l’équilibre.

Sources: cours ISUPNAT et "Biologie humaine" Elaine N Marieb

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog