Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Développement personnel, #moi
Nous n’avons pas de limite sinon celles que nous nous mettons nous-même !*

Parfois nous avons des objectifs dans notre vie et nous luttons pour y parvenir. Ce sont des moments difficiles où nous finissons souvent par en vouloir à nos proches, nos chefs, de ne pas vouloir nous donner ce que l’on veut ou même à nous culpabiliser de ne pas être à la hauteur de nos objectifs. 

Nous vivons beaucoup d’émotions parce que ce sont des moments difficiles à vivre qui nous ramènent à notre propre histoire, nos peurs et nos croyances.

Bien souvent aussi, nous nous retrouvons dans une situation que nous connaissons bien parce que c’est toujours plus ou moins la même mais avec d’autre personnes.

Comment sortir de ce cercle vicieux ?

Ces derniers temps, j’ai expérimenté différentes solutions (que j’ai partagées dans différents articles) qui m’ont toutes apporté certes mais pas définitivement libérée.

Ces derniers jours, on ne peut pas dire que je me sentais mal mais quelque chose me dérangeait, quelque chose qui me fait travailler depuis un certain temps, sur lequel j’ai déjà beaucoup travaillé mais où il reste visiblement encore quelques facettes de cette situation à illuminer.

Comme j’avais déjà tout essayé mais que l’acceptation restait bien fragile, j’ai demandé à mon enfant intérieur de me parler. Je me sentais assez forte pour assumer ce qu’il avait à me dire et lui était aussi moins appeuré. Il n’avait plus cette colère, ces peurs si intenses puisque je les avais déjà écoutées, validées.

Ces derniers jours, j’ai tenu la main de mon enfant intérieur et nous avons communiqué.

« Oui, c’est vrai, c’est toujours la même chose, la même histoire et ce n’est pas juste mais c’est ainsi  »

« Oui ça fait mal, ce n’est pas ma préférence à moi non plus, mais c’est ainsi, c’est temporaire »

«  C’est temporaire et aujourd’hui, ensemble nous allons guérir cette blessure en la regardant »

Aujourd’hui mon enfant intérieur était calme, sans rancune, sans peur et j’ai pu me poser la question à moi, la femme que je suis aujourd’hui :

Qu’est-ce que je veux vraiment par amour pour moi dans cette situation ?

Je sais que ma simple attitude vis-à-vis de cette situation la transformera et j’accepte que oui, je sais ce que je veux mais qu’aujourd’hui, je n’y suis pas prête. Il y a bien des étapes sur mon chemin pour m’y emmener et cette situation qui m’a tant dérangée est bel et bien un merveilleux cadeau. Je peux enfin bénir les personnes qui m’ont tant dérangée !

Je lâche, et je suis émerveillée à quel point la vie est parfaite et généreuse en m’apportant exactement les situations dont j’ai besoin pour guérir.

Comment ne pas bénir les personnes  qui m’ont accompagnée malgré elles ?

Pardon, je suis désolée, merci, je t’aime.

Plus je résiste, plus ça persiste.

Il n’y a pas de transformation sans acceptation.

Lorsque je change, tous changent.

Si je peux le faire aujourd’hui, vous pouvez vous aussi le faire. Même si cela semble compliqué, cela ne veut pas dire que c’est impossible !

Nous n’avons pas de limites sinon celles que nous nous mettons nous-même !

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog