Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #fonctions du corps humain
La cellule et les tissus: les tissus du corps humain*

Un ensemble de cellules qui ont une structure semblable et qui remplissent la même fonction constituent un tissu.

Quatre tissus primaires s’enchevêtrent pour former la « trame » de l’organisme :

- le tissu épithélial : tissu de revêtement

- le tissu conjonctif : tissu de soutien

- le tissu nerveux : tissu de régulation

- le tissu musculaire : tissu de mouvement

Le tissu épithélial ou épithélium se présente sous deux formes : l’épithélium glandulaire et l’épithélium de revêtement.

L’épithélium de revêtement : recouvre ou tapisse toutes les surfaces libres de l’organisme et contient des cellules polyvalentes.

L’épithélium glandulaire : constitue la portion sécrétrice des glandes.

 

Caractéristiques générales de l’épithélium

L’épithélium de revêtement remplit de nombreuses fonctions dont la protection, l’absorption, la filtration et la sécrétion. Ses cellules épithéliales s’ajustent les unes aux autres et forment des couches continues en nombre variable.

Dans le tissu épithélial, les cellules possèdent 2 pôles :

- une apicale, libre et exposée à l’extérieur de l’organisme ou de la cavité d’un organe interne

- une basale, sur la surface inférieure

 

L’épithélium de revêtement 

- épithélium simple : il est fait d’une seule couche de cellules et assure surtout des fonctions d’absorption, de filtration et de sécrétion.

- épithélium stratifié ; il est fait de plusieurs couches de cellules et se trouve dans les endroits où il y a beaucoup de frictions

- épithélium pseudo stratifié : il est fait d'une seule couche de cellules dont les noyaux sont situés à des profondeurs variées. Il se trouve dans les organes qui ont une fonction de sécrétion.

 

L’épithélium glandulaire 

Qu’est-ce qu’une glande ?

Une glande est constituée d’une cellule ou d'un groupe de cellules qui élaborent et sécrètent un produit particulier appelé sécrétion.

 

Deux types de glandes 

- glande endocrine

- glande exocrine

 

Les glandes endocrines : fabriquent les hormones qui sont libérées dans le sang.

Ex : glande thyroïde, glandes surrénales, l’hypophyse…

Les glandes exocrines : déversent leurs produits de sécrétion à la surface de la peau ou dans la lumière d’un organe creux par un canal excréteur.

Ex : glandes sudoripares, sébacées, le pancréas…

 

Le tissu conjonctif 

Il est le plus abondant et le plus répandu de tous les types de tissus. On le trouve partout et il remplit de nombreuses fonctions.

 

Les fonctions du tissu conjonctif :

- la fixation et le soutien d’autres tissus corporels

- des points d’appui permettant le mouvement

- la protection et l’isolation des organes

- le transport de substances à l’intérieur du corps

- une réserve d’énergie

 

Caractéristiques des tissus conjonctifs :

La plupart des tissus conjonctifs sont bien vascularisés c’est-à-dire qu’ils comprennent beaucoup de vaisseaux sanguins. Les tendons et les ligaments sont peu vascularisés et le cartilage est avasculaire, ils guérissent donc lentement.

Les tissus conjonctifs sont composés de nombreux types de cellules et d’une quantité variable de matrice extracellulaire, matière non vivante située à l’extérieur de la cellule.

 

On distingue 4 grandes classes de tissu conjonctif :

- tissu conjonctif proprement dit

- le cartilage

- le tissu osseux

- le sang

 

La matrice extracellulaire: 

Grâce à elle, le tissu conjonctif peut former une gaine moelleuse autour des organes. Ainsi, il peut soutenir le poids, résister à des tensions importantes et supporter des agressions comme le frottement. Certains tissus comme le tissu adipeux est composé de beaucoup de cellules et peu de matrice molle ou au contraire le cartilage et les os sont composés de peu de cellules et beaucoup de matrice dure qui les rend résistant.

 

Les types de tissu conjonctif: 

Tous les tissus conjonctifs sont constitués de cellule intégrée dans une matrice. Ils diffèrent les uns des autres par le type de fibre et la proportion de celle-ci dans la matrice.

 

Le tissu osseux : ses cellules s’appellent ostéocytes et sont situées dans des cavités appelées lacunes. Elles sont ensuite entourées de couches de matrice très dure qui contient des sels de calcium et une grande quantité de fibres collagènes.

Le cartilage :

Cartilage hyalin : une matrice caoutchouteuse cache d’abondantes fibres de collagènes. Il forme les structures du larynx, relie les côtes au sternum et recouvre les extrémités des os dans les articulations. Il compose aussi la majorité du squelette du fœtus.

Le cartilage fibreux : il est très compressible et forme les disques intervertébraux en servant de coussin entre les vertèbres.

Le cartilage élastique : Il est dans les structures qui nécessitent de l’élasticité comme dans le pavillon de l’oreille.

Le tissu conjonctif dense : entre les fibres de collagènes se trouvent des rangées de fibroblastes, des cellules qui produisent des fibres. Ils se retrouvent dans les ligaments et les tendons.

Le tissu conjonctif lâche : il est le plus mou et contient plus de cellules et moins de fibres que tous les autres tissus conjonctifs excepté le sang.

Le tissu aréolaire : il est le tissu conjonctif le plus répandu dans l’organisme. Il est spongieux et souple et forme un filet autour des organes qu’il protège. Il emballe et colle les organes internes en les maintenant en position. 

Le tissu adipeux : est un tissu conjonctif aréolaire où il prédomine des adipocytes. Il compose le tissu sous-cutané et isole l’organisme de la chaleur et du froid externe, protège certains organes, et s’accumule à certains endroits pour constituer des réserves d’énergie.

Le tissu réticulaire : est composé d’un fin réseau de fibres réticulaires entrelacées associées à des cellules réticulaires ressemblant à des fibroblastes. Il forme la trame qui soutient un grand nombre de globules blancs libres dans les nœuds lymphatiques, la rate et la moelle osseuse rouge.

 

Le sang

Ou tissu vasculaire. Il est considéré comme un tissu conjonctif parce qu’il est composé de cellules appelées globules sanguins baignant dans une matrice liquide, le plasma. Les fibres du sang sont des fibres solubles qui deviennent visibles lors de la coagulation. Le sang est un transporteur de nutriments, de déchets, de gaz respiratoire…

 

Le tissu musculaire

Le tissu musculaire a la propriété de se contracter ou de se raccourcir pour produire le mouvement. Ses cellules sont des myocytes.

Le tissu musculaire squelettique : est enveloppé de couches de tissu conjonctif, il forme les muscles squelettiques qui sont attachés au squelette. Les myocytes squelettiques sont longs et cylindriques et renferment plusieurs noyaux. Ils présentent un aspect strié. Il obéit à des commandes volontaires.

Le tissu musculaire cardiaque : ne se trouve que dans le cœur. Ses cellules sont striées, présentent un seul noyau et sont relativement courtes. Elles se ramifient et s’imbriquent au niveau de jonctions appelées disques intercalaires qui contiennent des jonctions ouvertes qui laissent passer les ions librement d’une cellule à l’autre. Ce qui permet une transmission rapide de l’influx électrique à travers le cœur. Il obéit à des commandes involontaires.

Le tissu musculaire lisse : il ne porte pas de stries visibles. Les myocytes non striées sont fusiformes et renferment un seul noyau. Il se trouve dans les parois des organes creux comme l’estomac, l’utérus et les vaisseaux sanguins. Les contractions du muscle lisse provoquent en alternance des constrictions et des dilatations successives de sorte que les substances le parcourent dans un sens précis. Il se contracte beaucoup plus lentement que les deux autres sortes de muscles.

 

Le tissu nerveux

Le tissu nerveux est composé de deux grands types de cellules : les neurones et les gliocytes.

Les neurones : reçoivent et transmettent des influx électrochimiques. Leurs principales fonctions sont l’excitabilité et la conductivité. Leur cytoplasme forme de longs prolongements qui peuvent atteindre plusieurs mètres de long.

Les gliocytes : ils isolent, soutiennent et protègent les fragiles neurones et forment avec eux les structures du système nerveux, soit l’encéphale, la moelle épinière et les nerfs.

Source cours ISUPNAT et "biologie humaine" de Elaine N Marieb

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog