Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #fonctions du corps humain
La peau et les membranes de l'organisme: les membranes de l’organisme*

Les membranes de l’organisme recouvrent les surfaces, tapissent les cavités et forment une couche protectrice (souvent lubrifiante) autour des organes.

Elles se divisent en deux groupes en fonction du type de tissu qui les compose : le tissu épithélial et le tissu conjonctif.      

 

Les membranes de nature épithéliale

Aussi appelées membranes de revêtement, elles comprennent la peau, les muqueuses et les séreuses. Elles contiennent toutes un feuillet épithélial qui repose sur du tissu conjonctif.

La peau : à sa surface, se trouve l’épiderme formé d’un épithélium stratifié squameux kératiné. Le derme sous-jacent est composé principalement de tissu conjonctif dense. La peau est une membrane sèche.

Les muqueuses : formées d’épithélium, dont le type varie selon la localisation, posées directement sur une couche de tissu conjonctif lâche. Elles tapissent toutes les cavités qui s’ouvrent sur l’environnent. (Organes creux du tube digestif, des voies respiratoires, urinaires et génitales) Toutes les muqueuses sont humides.

L’épithélium des muqueuses assurent souvent un rôle d’absorption et de sécrétion.

Les séreuses : ou membranes séreuses sont formées d’une couche d’épithélium simple squameux reposant sur une mince couche de tissu conjonctif lâche. Elles tapissent les cavités fermées sauf les cavités postérieures et les cavités articulaires.

Les séreuses comportent deux couches. Le feuillet pariétal qui tapisse la paroi des cavités et le feuillet viscéral qui recouvre les organes. Les feuillets des séreuses ne sont pas séparés par de l’air mais par un liquide appelé sérosité qui est sécrété par les deux feuillets. Les deux feuillets ont tendance à adhérer l’un contre l’autre bien qu’ils soient séparés par un espace.

La séreuse qui tapisse les poumons : la plèvre

La séreuse qui tapisse la cavité cardiaque et le cœur : le péricarde

La séreuse qui tapisse la cavité abdominale et recouvre les organes abdominaux et certains organes pelviens : le péritoine

 

Les membranes de nature conjonctive

La membrane synoviale de la capsule articulaire est formée de tissu conjonctif lâche aréolaire et ne contient aucune cellule épithéliale. Elle tapisse la face interne de la membrane fibreuse qui entoure les articulations où elle fournit une surface lisse et un liquide lubrifiant, la synovie. Elle enrobe également de petits sacs de tissu conjonctif appelés bourses et gaines de tendons qui lubrifient les organes qui frottent les uns sur les autres au cours de l’activité musculaire. 

Source cours ISUPNAT et "biologie humaine" de Elaine N Marieb

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog