Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Développement personnel, #moi
Choisir sa vie et être sur le bon chemin*

Je pense sincèrement que nous choisissons notre vie, les expériences que nous vivons, les personnes avec qui nous les vivons. C’est parfois difficile à accepter lorsque nous sommes dans une situation qui nous fait souffrir mais prendre notre responsabilité de l’avoir créée nous donne aussi le pouvoir de nous en défaire.

 

Aujourd’hui ce qui est le plus important pour moi, c’est mon évolution personnelle. Qu’importe, le travail, l’amour, l’argent, les relations… Je sais que toutes les situations que je vis sont là pour m’aider à apprendre sur moi, que c’est moi qui les ai créées et que je vis exactement ce dont j’ai besoin même si je me demande parfois si je suis en cohérence avec mes choix ou à la hauteur de mes ambitions. Apprendre sur moi et devenir consciente m’apportera l’abondance dans les autres domaines de ma vie.

 

Parfois je me décourage, ce que je vis m’est difficile ou m’incommode. Je me dis qu’il serait plus cohérent de me désengager, de dire « non » ou bien de fuir, revoir mes objectifs à la baisse. Ces moments sont difficiles à vivre parce que je ne sais pas quoi « faire ». Je tourne en rond et n’ai qu’une envie : accuser les autres et les ramener à la raison, séduire, manipuler pour arriver à mes fins, faire quelque chose pour ne plus subir !

 

Justement, dans ces moments-là, je n’ai rien à « faire » ! Je dois vivre la situation, être attentive à ce que je vis, comment je la vis et écouter ce que j’apprends sur moi précisément grâce à cette situation qui ne me comble pas pleinement. Lorsque je n’en peux plus du manège qui m’engourdit, je me rappelle que je dois lâcher prise !

 

Rien n’est important, il n’y a que moi et mes mémoires.  C’est justement en étant à l’écoute de moi, de mon enfant intérieur, de mon intuition que je crée la vie que je veux. Qu’est-ce que je veux dans cette situation ? De quoi ai-je peur ? De quoi je m’accuse ? Quel est le pas que je peux faire pour aller vers mon besoin ?

 

J’ai la grande chance d’avoir l’écoute de ma mère. Je me donne le droit de faire ce que j’aurais tant voulu faire enfant et lui dire : « maman j’ai peur, je suis en panique avec ce que je vis, j’ai besoin de toi, de ton écoute, de ta tolérance et ta compréhension ». C’est vrai, les premières fois j’avais peur de la décevoir, qu’elle s’inquiète pour moi, alors j’attendais de voir un peu plus clair dans mes idées mais finalement je ne faisais que revenir dans le giron de ma mère pour me plaindre.

 

Hier, j’ai pris le téléphone alors que j’avais la boule au ventre et je lui ai clairement  demandé son écoute et j'ai décrit mon état d’être au lieu de me plaindre. Je suis riche de cette expérience où j’ai aussi guéri une mémoire et elle aussi.

 

Je sais que mes situations problématiques font partie de mon chemin. Même si je ne vis pas forcement ce que je veux, elles m’emmènent là où je veux. Je sais aussi que là où je veux aller n’est pas forcément où je pense. J’ai, bien des fois, été surprise d’avoir exactement ce que je voulais mais pas comme je le pensais ! Alors, je lâche !

 

Je suis toujours au bon moment, à la bonne place, à vivre la bonne chose avec la bonne personne. Il n’y a pas d’erreur, que des expériences nécessaires, je suis sur le bon chemin pour aller vers mes objectifs ! Et vous aussi !

 

Merci à toutes ces situations qui me font peur. Merci à toutes ces personnes qui m’indisposent plus ou moins consciemment. Je suis bénie, nous le sommes tous !!

 

Ce que j’aimerais vous dire par mon partage, c’est d’apprendre petit à petit à faire confiance à la vie et aux personnes de votre entourage. Avoir peur est humain et malgré tout plutôt sain. Retenez que vous êtes sur le bon chemin, qu’il vous emmène vers vos objectifs. Osez demander de l’aide et assumez de ne plus pouvoir avancer. Reconnaître ses limites, c’est les repousser, c’est reprendre son souffle pour mieux repartir. Regardez vos peurs et vous verrez qu’elles ont encore plus peur que vous et qu’elles n’ont qu’un seul besoin : être entendues !!

 

Merci à vous de me lire. Ecrire m’aide à placer les choses en moi. Me mettre à nue, et être vue même par des inconnus me rend plus forte. Je m’assume telle que je suis et je m’aime de plus en plus grâce à cet exercice. Si par la même occasion, mon expérience vous motivait, vous aidait à ouvrir une porte, faire un pas en avant, j’en serais très heureuse !

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog