Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #fonctions du corps humain
La cellule et les tissus: les caractéristiques générales de la cellule*

La cellule est l’unité fondamentale de tous les organismes, qu’ils soient animaux ou végétaux. Quelle que soit son comportement et sa forme, la cellule dispose de tous les outils permettant de survivre dans un environnement en perpétuel changement. Le corps humain contient des bilions de cellules. Il en existe plus de 200 types se différenciant de par leur forme, leur structure et leur fonction. Il y en a des sphériques comme les globules blancs, des discoïdes comme les globules rouges et des ramifiées comme les cellules nerveuses. La structure de la cellule reflète souvent sa fonction.

La cellule est formée de 4 éléments de base : le carbone, l’azote, l’hydrogène, l’oxygène et aussi d’éléments moins abondants, les oligoéléments qui sont d’une importance essentielle pour l’accomplissement de certaines fonctions. Dans leur forme ionique, le calcium, le sodium, et le potassium peuvent porter une charge électrique et sont appelés des électrolytes.

Les cellules sont composées de 60% d’eau et baignent dans une solution salée appelée liquide interstitiel. Tous les échanges entre les cellules et le sang s’effectuent à travers ce liquide dérivé du sang.

 

L’anatomie de la cellule

Les types de cellules diffèrent quelque peu les uns des autres mais toutes les cellules ont en commun plusieurs caractéristiques structurelles et fonctionnelles. Les cellules comportent le plus souvent trois régions principales : le noyau est généralement au centre de la cellule entouré d’un cytoplasme semi-liquide, le tout enfermé dans la membrane plasmique.

 

Le noyau :

Le noyau est le centre de régulation de la cellule.

Il est de forme sphérique ou ovale et est situé près du centre de la cellule. Il contient les gênes qui sont la structure héréditaire. Il renferme les directives pour l’élaboration des protéines et est essentiel à la reproduction de la cellule. Il est formé de trois structures différentes : l’enveloppe nucléaire, les nucléoles et la chromatine.

L’enveloppe nucléaire : est l’enveloppe du noyau. Elle est constituée de deux membranes identiques à la membrane plasmique. Des pores nucléaires permettent le passage de molécules de façon contrôlées entre l’intérieur et l’extérieur du noyau ce qui permet une perméabilité sélective.

Les nucléoles : sont faits de protéines d’ADN et d’ANR. C’est le lieux d’assemblage des ribosomes.

La chromatine : est un fin réseau de filaments constitués de protéines et d’ADN. Au moment de la division cellulaire, ces filaments se condensent pour former les chromosomes.

 

La membrane plasmique :

Limite externe de la cellule. Elle sépare le milieu intracellulaire du milieu extracellulaire. Sa structure particulière permet d’assurer une fonction dynamique dans de nombreuses activités cellulaires. Elle est une barrière et un filtre.

La membrane plasmique est constituée de deux couches lipidiques dont les molécules sont accolées queue à queue et dans lesquelles flottent des molécules de protéines. La partie lipidique est surtout composée de phospholipides avec une quantité importante de cholestérol et parfois des protéines. Les « têtes polaires des molécules de phospholipides sont hydrophiles et sont attirées par l’eau, principal constituant des liquides intracellulaire et interstitiel. Les « queues » non polaires sont hydrophobes. Elles sont ainsi tournées vers l’intérieur de la membrane  et forment ainsi une barrière relativement imperméable à la plupart des molécules hydrosolubles. Les phospholipides n’ont pas de liaison entre eux et apportent une certaine flexibilité de la membrane. Le cholestérol a un effet stabilisant et contribue à maintenir la fluidité de la membrane.

Les protéines membranaires dont certaines sont des enzymes, accomplissent la plupart des fonctions spécialisées de la membrane. Un bon nombre constituent des récepteurs pour les messages chimiques tels que les hormones ou présentent des sites de liaison donnant sa stabilité structurale à la cellule. Les protéines peuvent servir de transporteurs à travers la cellule ou bien former des pores permettant le passage de certaines substances.

 

Le cytoplasme :

Le cytoplasme est le contenu de la cellule qui est entre le noyau et la membrane plasmique, c’est là que se déroule la plupart des activités de la cellule. Dans ce liquide se trouvent en suspension des organites et des inclusions.

 

Les organites cytoplasmiques :

Les organites du cytoplasme sont des compartiments intracellulaires spécialisés assurant chacun une fonction précise servant à maintenir la cellule en vie.

Les mitochondries : les mitochondries sont composées d’une membrane externe perméable et d’une membrane interne formant de nombreux replis.

Ce sont les centrales énergétiques de la cellule. Elles dégradent les molécules de glucose ou d’autres nutriments et transforment l’énergie dégagée en chaleur et en ATP. Cette réaction chimique se fait en plusieurs étapes et fait partie de la respiration cellulaire aérobie, en présence d’oxygène.

Les ribosomes : ce sont de petites structures, faites de protéines d’ARN.

Ils sont le siège de la synthèse des protéines dans la cellule à partir d’acide aminés en utilisant ARN comme matrice. L’association des ribosomes à la membrane forme le réticulum endoplasmique rugueux.

Le réticulum endoplasmique (RE) : Il constitue une sorte de système circulatoire car ses canaux transportent les substances, principalement des protéines, entre les diverses parties de la cellule.

Le RE Granulaire (REG) : il est appelé ainsi parce qu’il est parsemé de ribosomes. Il constitue le siège des protéines destinées à être transformées et transportées hors de la cellule ou isolées dans des vésicules (lysosomes).

Le RE Lisse (REL) : il intervient dans le métabolisme des lipides (synthèse et dégradation des graisses et du cholestérol et ses dérivés).

L’appareil de Golgi : il est composé de sacs membraneux empilés les uns sur les autres et associés à des vésicules.

Il traite, trie, emballe et livre les protéines et les lipides nouvellement synthétisés. Il dirige les macromolécules qui le traversent vers leur destination intracellulaire correcte.

Les lysosomes : ce sont des vésicules formées par l’appareil de Golgi.

Ils contiennent des enzymes digestives. C’est « l’appareil digestif » de la cellule. Ils réalisent la dégradation des substances à l’intérieur de la cellule.

Le cytosquelette : c’est un réseau de filaments protéiques.

Il procure forme et soutien à la cellule.

Les centrioles : sont constitués de fins microtubules.

Pendant la division cellulaire les centrioles sont à l’origine du fuseau mitotique qui sépare les chromosomes équitablement entre les deux cellules filles.

Les peroxysomes : ce sont des vésicules entourées d’une membrane à double couche lipidique.

Elles ont un rôle de détoxification par dégradation des molécules. Elles contiennent des enzymes qui vont utiliser l’oxygène pour neutraliser certaines substances toxiques comme l’alcool, les radicaux libres...

Les cils et les flagelles : ce sont des prolongements cellulaires que possèdent certaines cellules.

Formés de cytoplasme, entourés de membranes plasmiques et dotés de propriétés dynamiques grâce à un réseau de microtubules. S’ils sont courts ce sont des cils (la cellule ciliée de l’appareil respiratoire) ; s’ils sont longs, ce sont des flagelles (le spermatozoïde).

Les inclusions cytoplasmiques : elles ne sont pas délimitées par une membrane. Ce sont différents types de substances fabriquées ou stockées par la cellule qui varient suivant le type de cellule.

Sources: cours ISUPNAT et "biologie humaine" Elaine N Marieb

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog