Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #fonctions du corps humain
La fièvre*  

Manifestations de la fièvre

La fièvre est généralement causée par une infection dans l’organisme mais peut aussi être provoquée par un cancer, une réaction allergique…

 

Le corps traite par le feu les agressions internes et externes.

Plus la température est élevée, plus le travail est efficace.

 

Physiologie de la fièvre

Les cellules du système immunitaire de la région atteinte libèrent des substances chimiques qui agissent directement sur l’hypothalamus.

L’hypothalamus (situé dans le cerveau) est le centre de régulation thermique de l’organisme.

La température s’élève pour répondre à la demande du système immunitaire.

La peau se rafraîchit grâce à la vasoconstriction, le sang quitte la peau pour aller dans les organes profonds et dans les zones infectées, produisant ainsi des frissons qui produisent de la chaleur.

Le frisson est un signe certain de l’échauffement de l’organisme.

La température sera maintenue jusqu’à ce que des médicaments ou le système de défenses naturelles inverse le processus.

Quand la température interne du corps atteint le niveau exigé, le centre régulateur envoie le sang vers la peau, ce contact refroidira le sang et peut provoquer la transpiration.

C’est le signe favorable de la guérison.

 

Le rôle de la fièvre

Elle rend les virus inactifs et ralentit la croissance des bactéries.

Elle accélère le métabolisme qui :

- accélère la production des globules blancs au niveau de la moelle osseuse, amplifie la phagocytose

La phagocytose est la destruction d'un agent infectieux par un phagocyte.

stimule la multiplication des globules blancs

- augmente la production danticorps,

Anticorps : substance spécialisée produite par l’organisme qui procure l’immunité contre un antigène spécifique (celui de l’infection).

- accélère la production des substances antibactériennes, la production de l'interféron (substance anti virale), les réactions chimiques qui aident les cellules du corps à se régénérer 

 

Soigner la fièvre

Au-dessus de 40° C,  il y a risque de complications, l’idéal est donc de maîtriser la température entre 38,5° C et 39,5° C.

 

Avant d’utiliser des médicaments, des moyens simples permettent de soulager un enfant ou un adulte fiévreux :

- enlever les couches de vêtements superflus car trop de vêtements ou une couverture fait monter la fièvre en gardant la chaleur produite par le corps

- éviter de surchauffer les pièces

- la fièvre déshydrate l’organisme, il est important de boire régulièrement en quantité plus importante

- faire circuler l’air de la pièce pour que la personne puisse respirer

- refroidir la tête du malade de serviettes froides et humides ; voir d’un drap mouillé en cas de grandes chaleurs d'été

 

La fièvre permet un drainage abondant, ne pas s’inquiéter des sueurs plus importantes, des urines plus chargées et plus colorées, signe que les toxines sont évacuées et éliminées plus rapidement.

Ne pas forcer la personne à manger, les enzymes nécessaires à la digestion étant neutralisées par la fièvre, le malade n’ayant le plus souvent pas faim.

Le corps mobilisant ses énergies de défense pour lutter contre l’infection, donner de légers bouillons de légumes si besoin.

La fièvre en elle-même n’est jamais une menace pour la vie, s’il y avait danger, ce serait à cause du déséquilibre interne auquel la fièvre essaie justement de mettre un terme.

 

Fièvre et naturopathie

En naturopathie, la fièvre est interprétée comme une crise aiguë qui se produit lorsque l’organisme à la capacité d’éliminer le trop plein de déchets accumulé.

Cela suppose suffisamment de force vitale.

Une poussée de fièvre assez violente débarrassera l’organisme des déchets et des toxines qui l’encombrent.

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog