Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Naturopathie
Cure: la cure de désintoxication*

 

La cure de désintoxication permet d’éliminer les molécules indésirables, donc d’assainir l’organisme.

Elle comprend 3 principes qui s’appliquent simultanément :

- supprimer les surcharges

- libérer les énergies vitales

- ouvrir les émonctoires

Elle suppose de choisir les aliments en fonction de la capacité digestive et de la quantité de déchets produits par l’aliment.

D’adapter l’alimentation en fonction du sujet. Ne pas la réduire trop rapidement au risque d’avoir une trop grande quantité de déchets en mouvement dans l’organisme et de créer des malaises.

En réduisant l’alimentation, l’activité digestive diminue et le corps a plus d’énergie pour son fonctionnement.

Il existe 3 procédés pour réduire l’alimentation :

- Le régime restrictif : quantitatif ou qualitatif

C’est réduire la quantité ou la qualité d’aliments. Il est possible de supprimer une catégorie d’aliments en faisant attention aux carences et à la capacité d’élimination de la personne. Ce régime ne doit pas durer trop longtemps.

- La mono-diète :

Un seul aliment consommé pendant 24 heures ou plus. L’aliment peut être cru ou cuit. On choisira de préférence des fruits mais cela peut aussi être du riz en fonction de la capacité digestive de la personne.

Le fait de ne consommer qu’un seul aliment rend la digestion plus rapide, l’organisme gagne de l’énergie pour se réparer.

La mono-diète permet d’économiser les réserves nerveuses et glandulaires, de mettre au repos le système digestif et de réduire le travail du foie et des reins. Les fermentation et putréfactions (gaz) sont aussi réduites.

Le jeûne :

Il existe deux types de jeûne :

Le jeûne hydrique : suppression de tout aliment en conservant l'eau (parfois les bouillons de légumes)

Le jeûne sec : consiste à ne rien avaler du tout et s'effectue sur un temps très court. Nécessite beaucoup d’énergie vitale.

Le jeûne est la méthode la plus curative et suppose suffisamment d’énergie vitale ainsi que des émonctoires capables de supporter l’élimination de la masse de déchets mise en mouvement.

Le jeûne ne doit pas être pratiqué par des personnes âgées ou des femmes enceintes.

Libérer les énergies vitales :

Il existe 6 principes pour faciliter la libération des énergies et s’assurer qu’elles circulent correctement, en quantité suffisante et qu’elles ne sont pas bloquées dans le mental :

Relaxer :

L’énergie mobilisée dans le mental n’est plus disponible pour le reste du corps.

La relaxation permet d’éviter les idées fixes et de ramener l’énergie pour le système organique.

La relaxation peut être obtenue par des bains chauds, la relaxation consciente, le yoga, la psychothérapie et l’exercice physique.

Réajuster :

Libérer les blocages énergétiques et faire re-circuler l’énergie : les massages, l’exercice physique ou les techniques manuelles comme l'ostéopathie…

Stimuler :

Lorsque l’énergie ne parvient pas à arriver jusqu’à l’organe sans être bloquée, il est nécessaire de stimuler l’organe sous-alimenté par la réflexologie par exemple.

Recharger :

Permettre de faire le plein d’énergie vitale par l’air, la lumière, le magnétisme et aussi l’alimentation vivante et le repos.

Déparasiter :

Mettre de l’ordre dans le mental et le libérer via la psychologie.

Positiver :

Avoir confiance en ce qui est entrepris, la pensée doit être positive pour favoriser l’auto-guérison.

Ouvrir les émonctoires :

Vérifier que l’élimination est suffisante (coloration des urines, transpiration, couleur et régularité des selles).

- les reins et la peau éliminent les déchets cristalloïdaux (solubles acides et sels)

- les poumons et la peau éliminent les déchets colloïdaux (crachats et glaires insolubles)

Nous parlerons dans un prochain article de la façon de le faire.

La cure de désintoxication est variable en fonction des sujets et dépend du niveau de vitalité, de la quantité de déchets à éliminer et de la vitesse d’élimination de la personne.

Elle peut aussi être réajustée en fonction des manifestations.

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog