Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Naturopathie
Nutrition: l’appauvrissement et la dénaturation des aliments*

Depuis ces dernières décennies, notre alimentation s’est appauvrie autant par les modes de productions, de conservations que de cuissons.

 

La production

Depuis l’après-guerre, l’agriculture intensive s’est généralisée avec ses engrais, ses fongicides, ses pesticides et ses hormones tous chimiques et aussi toxiques les uns que les autres.

Ces produits chimiques s’accumulent dans notre organisme et particulièrement dans les tissus conjonctifs.

Les cultures intensives ont affaibli les sols et les produits de ces cultures en sont de plus en plus dénaturés et appauvris en nutriments.

La conservation

Les méthodes de conservations traditionnelles par le sel, le sucre, le vinaigre, l’alcool ou la fumée et la lacto-fermentation ont plus ou moins été abandonnées au profit de méthodes plus modernes comme la stérilisation, la surgélation ou l’lyophilisation qui permettent de conserver les aliments mais avec une perte plus ou moins grandes des qualités nutritives des aliments ainsi que de leur vitalité.

En terme de conservation, aucune méthode ne vaudra un aliment cru et frais.

 

La cuisson

Plus la température de cuisson est élevée plus la perte des nutriments est importante.

- à plus de 45° les enzymes sont détruites et l’aliment perd sa charge vitale

- 60° destruction des vitamines hydrosolubles et des hormones

- 80° les minéraux deviennent inassimilables par l’organisme

- 100° destruction des vitamines liposolubles, des protéines, des lipides et des glucides.

Production de goudrons et de molécules cancérigènes lorsque les aliments sont dorés par la cuisson à la poêle, en friture ou au barbecue.

La cuisson "idéale", si il y a, est sans aucun doute la cuisson à la vapeur douce, inférieure à 95/97°C et de courte durée.

C’est le seul mode de cuisson qui respecte l’identité de l’aliment.

C’est une cuisson efficace, rapide, protectrice, et qui nettoie les aliments de tous les toxiques, additifs et métaux lourds dûs aux modes de culture, à l’environnement, et aux techniques industrielles de préparation alimentaire.

On peut tout cuire à la vapeur douce : légumes, légumineuses, céréales, viandes, poissons, pain, gâteaux.

Le raffinage

Le raffinage élimine les vitamines et les minéraux des aliments complets par des procédés souvent chimiques pour ne garder qu’un produit purifié mais dénaturé des nutriments importants pour l’organisme.

Les produits raffinés sont bien sûr le sucre blanc, les farines blanches et ses dérivés comme les pâtes, les semoules, le pain… Mais aussi toutes les huiles pour lesquelles il n'est pas précisé « pressée à froid ».

Tous ces aliments raffinés sont des aliments morts, dévitalisés et dépourvus des éléments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme et de notre cerveau. Ce sont pourtant ceux qui sont les plus largement consommés et les moins chers.

Sachez également que ces nutriments éliminés par le raffinage sont utilisés lors de la digestion, et si votre corps ne les trouve pas dans votre alimentation, il ira les puiser dans vos réserves et ainsi appauvrir et fragiliser votre organisme !

Les « faux aliments »

Le café, le thé, le chocolat, le tabac, l’alcool, le coca, les additifs alimentaires sont considérés comme de faux aliments parce qu’ils sont utilisés pour stimuler des aptitudes physiques, organiques ou psychiques.

Ces produits sont des excitants parce qu’ils sont toxiques. C’est la réaction de rejet de l’organisme à certains de leurs composants (théobromine, théine, caféine) qui crée un effet trompeur de dynamisation qui masque la fatigue de ces personnes.

Ne pas oublier que ces substances bloquent aussi la digestion et favorisent aussi les fermentations.

 

Il est très difficile de faire le bon choix pour soi parce que personne ne nous avait dit que ce que nous mangions depuis que nous sommes nés, ce que nous avions donné à nos enfants n'était pas bon pour la santé. 

A nous maintenant de choisir en conscience !

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog