Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Développement personnel

Souvent nous avons des habitudes qui nous agacent, que nous aimerions bien arrêter mais qui sont plus fortes que nous et deviennent compulsives.

Lorsque nous sommes énervés, fatigués ou même sans raison apparente, nous sommes portés à manger, fumer, boire de l’alcool ou des sodas, de regarder la TV, d'écouter de la musique, de téléphoner, de faire les magasins ou de jouer.

Bien sûr, nous n’avons pas toutes ces habitudes mais nous connaissons tous quelqu’un qui a celles que nous n’avons pas.

Rares sont les personnes qui n’ont pas d’addictions.

L’addiction est causée par une dépendance affective qui elle-même est la cause d’une mauvaise estime de soi.

 

Qu’est-ce que l’estime de soi ?

Nous entendons souvent parler d’estime de soi mais qu’est-ce que c’est en fait ?

Dans le dictionnaire, l’estime de soi est l’appréciation, sentiment favorable né de la bonne opinion qu’on porte sur soi-même.

En d’autres mots, l’estime de soi vient de ce qu’on ressent face à l’image qu’on entretient de soi.

Cette image est basée sur ce que l’on croit de soi-même.

 

Une personne qui manque d’estime d’elle-même, sera souvent portée à se dévaloriser.

Comme elle n’aime pas l’image qu’elle a d’elle-même, elle ne sait pas reconnaître ses qualités.

Se sentant incapable, elle se sentira souvent impuissante face à ce qu’elle vit, elle aura tendance à être négative et cherchera réconfort et compensation dans des dépendances physiques (sucre, nourriture, alcool, tabac, drogues…).

En faisant une liste de tous les défauts et toutes les qualités que nous pensons avoir, nous avons l’image que nous avons de nous.

En prenant le temps de sentir comment nous nous sentons face à cette image, nous découvrons l’estime que nous nous portons.

Une personne qui s’estime est capable de reconnaître sa propre valeur même si elle ne réalise pas tous ses objectifs.

Quoi qu’il se passe dans sa vie, elle se sentira forte et courageuse et cherchera à comprendre le message derrière cette expérience.

Elle ne se dévaluera pas et cherchera à évoluer sachant qu’il n’existe pas d’échecs mais uniquement des expériences plus ou moins heureuses.

L’expérience d’aujourd’hui l’amène vers l’objectif de demain.

 

Moins nous nous aimons, plus nous cherchons cet amour à l’extérieur.

Nous cherchons dans le regard, les attentions des autres personnes, la reconnaissance de nos valeurs que nous ne nous accordons pas sans pour autant nous sentir comblés dans notre être.

Après cette illusion éphémère, le vide s’installe en nous et la compulsion devient la seule alternative pour ne plus sentir ce vide.

Ces compulsions sont le reflet de notre dépendance affective et plus nous nous y livrons moins nous nous aimons, moins nous nous aimons plus nous nous y livrons et là s’installe le cercle vicieux.

 

Pour briser le cercle vicieux et entrer dans le cercle vertueux, il est nécessaire de développer davantage d’estime de soi.

Il est possible de changer l’image que nous portons en ayant des projets et en passant à l’action.

Décidez d’un objectif accessible et faites un petit pas pour l’atteindre développez votre potentiel.

Petit à petit en apprenant à vous apprécier, en vous faisant confiance, en arrêtant de vous comparer, de vous critiquer, en vous faisant de beaux compliments lorsque vous réalisez un objectif ou en vous accueillant lorsque vous êtes dans vos limites, cela vous aidera à vous accepter dans toutes les facettes de votre être.

 

Bâtir l’estime de soi en s’acceptant dans nos limites, nos qualités, nos défauts même si nous ne sommes pas toujours dans les normes aide à nous libérer de nos dépendances affectives et donc de nos compulsions.

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog