Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cœur de la Vie

Le Cœur de la Vie

Épanouissement personnel - Naturopathie - Couple - Cuisine - fonctionnement du corps humain -

Publié le par Rachel
Publié dans : #Développement personnel, #Couple

La femme a appris à faire l’Amour par l’intermédiaire de l’homme, qui ne sait pas comment faire l’Amour. D’où l’atroce situation dans laquelle se trouve l’Amour. Depuis le début des temps, la femme a été manipulée et encouragée à sentir que l’expression la plus noble de son amour était de satisfaire l’homme sexuellement. La vérité est à l’opposé. L’expression la plus noble de l’Amour est que l’homme la ravisse sexuellement. Cela n’est possible que lorsqu’il parvient à lâcher son excitation et sa préoccupation de l’orgasme, et à être suffisamment désintéressé ou présent en Amour pour accueillir et recevoir les énergies divines de la femme. Pour lui, celles-ci sont l’expression la plus élevée de son Amour à elle.

 

En apprenant à la femme à lui plaire et à le satisfaire à travers les âges, il lui a appris à le vouloir, à se projeter dans la sexualité, à se rendre excitante pour lui. Il l’a rendue dépendante d’une soif émotionnelle et physique pour attirer son attention sexuelle à lui. Et il l’a fait en négligeant de l’aimer.

 

La femme n’a plus reçu de confirmation de l’Amour – Amour qui est sa vraie nature - dès qu’il n’y eut plus d’hommes pour l’aimer de façon juste. Ainsi, elle accepta l’excitation sexuelle dont l’homme l’avait persuadée du bien-fondé en lui faisant croire que c’était de l’Amour. Les hommes l’en rendirent dépendante, en lui enseignant qu’en dehors de faire des enfants et d’y prendre un plaisir égoïste, il n’y avait aucun dessein dans l’Amour physique.

 

Dans son égoïsme, l’homme enseigna à la femme à être égoïste. Il lui apprit à l’exciter physiquement toute les fois que l’amour n’est pas présent ; à se projeter sexuellement pour leur divertissement mutuel, par l’habillement, le maquillage, la danse et la gestuelle. Et il l’encouragea à le laisser l’exciter elle (et lui-même par la même occasion), jusqu’à l’orgasme, par la stimulation digitale de son clitoris, au lieu d’aimer la beauté de tout son corps.

 

Le narcotique dénué d’Amour que représente le sexe a engourdi la femme et, comme dans toute dépendance, a généré la peur – peur de perdre l’homme ou son attention, et peur des autres femmes, sous forme de jalousie et de compétition féminine. Si elle ne le satisfaisait pas, une autre le ferait bientôt. Et ainsi fut semée en elle, par tous ses partenaires sexuels, la pensée troublante que si elle ne se soumettait pas, elle se retrouverait seule.

 

En réaction à cette infamie masculine, la femme découvrit le pouvoir de la garce : le pouvoir de tourmenter l’homme et de le manipuler sans lui offrir d’effets favorables, ou en se refusant en cas de demande de sa part. Mais le charme du pouvoir de la garce en grande partie imaginaire, s’estompe bien vite après qu’elle le laisse entrer en elle. Il a tôt fait de se fatiguer d’elle et de s’en aller avec une autre femme.

 

La dépendance inconsciente de la femme aux attentions sexuelles fluctuantes de l’homme guide son choix d’un partenaire. Elle va trouver soit un homme excité qu’elle pensera pouvoir contrôler, soit un partenaire agréable et inoffensif qu’elle pourra tranquillement façonner selon ses exigences. Ces deux sortes de relation finissent généralement sous forme de désastre, ou dans l’ennui et l’indifférence.

 

La femme, à l’état naturel, n’est pas dépendante de l’homme. Elle l’aime. Et en Amour, il n’y a ni dépendance, ni attachement, ni peur de perdre. La femme est le principe passif, qui exerce une attirance. Elle est un aimant vivant auquel on ne peut résister. Elle attire à elle l’homme approprié qui va l’aimer véritablement et de façon divine.

 

Extrait de  « Faire l’Amour de manière divine »

Barry Long

Lorsque j’ai lu ce texte, quelque chose s’est passé en moi.

Il m'a bouleversé et a remis toutes mes croyances en question puis, tout est devenu clair, là était la vérité !

Enfin la pièce qui manquait à mon puzzle !

Nous n’avions rien compris des relations, hommes-femmes, de l’amour et de la sexualité !

On nous a fait croire que la passion et l’excitation étaient le top dans un couple, que la dépendance affective était normale et même une preuve d'amour, que la sexualité n’était qu’émotions et orgasme, que l’amour était un jeu de pouvoir et soumission. 

Les films, les chansons, les livres nous rabâchent cela depuis toujours et nous sommes perdus, malheureux, prisonniers.

Non, à ces croyances plus ou moins conscientes ! Cela ne marche pas !

La preuve en est que les couples se brisent ou n’osent tout simplement plus s’engager !

Nous vivons dans la peur d’être abandonnées et finalement nous abandonnons !

Non il y a d’autres choses à vivre entre hommes et femmes !

 

Malgré les premières lignes, il ne faut pas entendre que nous les femmes sommes les gentilles et les hommes les méchants.

Hommes et femmes, nous sommes tous des êtres spirituels.

Nous nous sommes tous perdus en chemin.

Oui, nous les femmes, nous avons subi les hommes et nous nous sommes oubliées parce que nous avions perdu notre pouvoir d’Amour.

Nous avons accusé les hommes, nous leur en avons beaucoup voulu.

Nous nous sommes même parfois déchainées contre eux.

Les hommes, eux se sont perdus sans l’Amour de la femme.

Ils ont obligé la femme à lui montrer son amour à sa manière égoïste.

Il a aimé avoir le pouvoir sur elle.

 

Qui est coupable ?

Pourquoi faudrait-il qu’il y ait forcément un coupable ?

Tout ceci n’est qu’une histoire d’inconscient.

La femme a besoin de sentir l’Amour de l’homme et l’homme a besoin de la femme pour s’ouvrir à l’Amour.

Nous sommes liés. L’un ne peut pas marcher sur le chemin de l’Amour sans l’autre.

Aujourd’hui, nous avons le pouvoir de couper la chaîne de l’ignorance et d’aller vers l’Amour

N’ayons plus peur de ne pas être aimées !

Soyons l’Amour que nous voulons dans notre vie !

Commençons par nous donner à nous même ce que nous attendons de l’homme et ainsi nous serons plus fortes pour dire « non » aux propositions incohérentes avec ce que nous sommes foncièrement. Restons fidèles à nos valeurs et ne nous bradons plus !

« Les hommes proposent et les femmes disposent ». Cela prend tout son sens maintenant !

Les hommes ont le droit de demander, les femmes ont le devoir de disposer.

A nous, femmes d’exprimer nos désirs et nos besoins.

Donnons à l’homme envie de vivre l’aventure de l’Amour.

Non pas par la manipulation mais en lui faisant découvrir ce qu’il a de meilleur en lui-même… l’Amour.

 

Comment faire ?

Nous sommes créateurs de notre vie.

Je suis convaincue que lorsque nous saurons réellement ce que nous voulons, nous le créerons.

Arrêtons de faire pour être aimée !

Donnons-nous le droit d’être Amour tout simplement !

Laissons notre féminin s’exprimer !

Faisons-le rayonner en nous !

Apprenons tous cela !

 

L’homme qui nous convient, celui qui voudra vivre l’Amour sera attiré alors que celui qui n’a que son désir égoïste à l’esprit passera son chemin.

Ce livre m’a apporté la lumière que je cherchais.

C’est pour cela que je voulais partager cet extrait.

Je vous encourage à lire le livre.

Je suis convaincue qu’il apportera des réponses à d’autres femmes et pourquoi pas d’autres hommes parce que les hommes cherchent eux aussi des réponses.

Je pense qu’ils sont encore plus perdus que les femmes.

 

L’Amour est la nature de la femme parce que c’est elle qui donne la vie. L’homme a besoin de la femme pour le découvrir. La femme a besoin de l’homme pour le vivre.

Le cercle vertueux !! 

Commenter cet article

Qui suis-je ?

© Photo Jean-Noël Martin www.jnphotoparis.book.fr"Bien dans ma tête, bien dans mon corps, bien dans mon cœur ! " est ma devise.

 

Je vous propose de devenir créateur de votre vie !

 

Je m'appelle Rachel Durant et j'ai 47 ans.

 

Je suis thérapeute holistique, diplômée en Relation d'Aide à l'École "Ecoute Ton Corps" de Lise BOURBEAU et étudiante en naturopathie à ISUPNAT.

 

Je consulte aussi par téléphone et par Skype alors n'hésitez pas à me contacter !

 

 

 

Hébergé par Overblog